Avenue Tokio Hotel


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Voir le deal
169.99 €

Partagez
 

 [E.C.] CHILD OF THE MOON

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
R0ckeuse
Unendlichkeit
R0ckeuse

Féminin Age : 24
Localisation : Belgique
Inscription : 14/04/2009
Messages : 909
Humeur : Rêveuse

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Mer 24 Mar - 16:31

Je serais à sa place je serais vite partie en courant, hein xD
Revenir en haut Aller en bas
http://r0ckatii0n.skyrock.com
skipi08
Devilish
skipi08

Féminin Age : 29
Localisation : Limousin
Inscription : 15/03/2010
Messages : 68
Humeur : Happy !!!

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Mer 24 Mar - 16:59

mouais, ça s'discute
lol
Revenir en haut Aller en bas
UnicornLSD.
Paris Bercy
UnicornLSD.

Féminin Age : 26
Inscription : 09/04/2009
Messages : 2029
Humeur : Jalex

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Mer 24 Mar - 19:28

Ah si je m'en souviens de celle là & du coup sa ma rappeler la suite x').
Étrange, étrange...Quel est dont ce secrets, ces secrets je suppose.
Je pense que tu ne diras rien alors je vais hypothésé: il se connaissent d'une autre vie ou Tom était un iceberg et elle le titanic What a Face ?

Suite =D
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/LSoowD
skipi08
Devilish
skipi08

Féminin Age : 29
Localisation : Limousin
Inscription : 15/03/2010
Messages : 68
Humeur : Happy !!!

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Mer 24 Mar - 20:49

xD
oula je suis partagée en me disant : elles ont tellement une imagination débordante que je vais leur poster la suite, car elles me désolent ptdr
ou
ben....laissons les imaginer, ça fait rêver !

j'opte bien évidemment pour la seconde Wink
Revenir en haut Aller en bas
UnicornLSD.
Paris Bercy
UnicornLSD.

Féminin Age : 26
Inscription : 09/04/2009
Messages : 2029
Humeur : Jalex

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Mer 24 Mar - 22:16

espéce d'horrible sadique !!
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/LSoowD
skipi08
Devilish
skipi08

Féminin Age : 29
Localisation : Limousin
Inscription : 15/03/2010
Messages : 68
Humeur : Happy !!!

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Jeu 25 Mar - 8:10

XD

Edit : Les filles,
je suiterai pi-être demain
Revenir en haut Aller en bas
UnicornLSD.
Paris Bercy
UnicornLSD.

Féminin Age : 26
Inscription : 09/04/2009
Messages : 2029
Humeur : Jalex

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Ven 26 Mar - 20:23

Nous sommes demain =D
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/LSoowD
Lullabye.
Modo & Team Tom

Lullabye.

Féminin Age : 26
Inscription : 08/04/2009
Messages : 9142
Humeur : Jump and touch the sky

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Ven 26 Mar - 20:38

Non, j'ai édité son post, les doubles posts inutiles étant interdits.

_________________
[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 111201100513909563
[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Tumblr_lxwr0qHmnZ1rnqt8yo1_500
[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 111201100036953314 [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 110929082929725273 [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 110929082909954465

Revenir en haut Aller en bas
http://lullabye-rainbow.tumblr.com/
UnicornLSD.
Paris Bercy
UnicornLSD.

Féminin Age : 26
Inscription : 09/04/2009
Messages : 2029
Humeur : Jalex

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Ven 26 Mar - 21:01

Ah d'accord --" dsl
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/LSoowD
skipi08
Devilish
skipi08

Féminin Age : 29
Localisation : Limousin
Inscription : 15/03/2010
Messages : 68
Humeur : Happy !!!

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Lun 29 Mar - 9:44

désolé les filles, je vous met
une suite dans la journée,
quand, je sais pas, mais aujourd'hui ^^
bsx
Revenir en haut Aller en bas
skipi08
Devilish
skipi08

Féminin Age : 29
Localisation : Limousin
Inscription : 15/03/2010
Messages : 68
Humeur : Happy !!!

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Lun 29 Mar - 18:28

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 2528543509_1






POINT DE VUE EXTERNE


La journée d'hier suivant le matin glacial et animé de Rose avait été plutôt satisfaisant bien que son incompréhension atteignait des summums.
En effet, ce rassemblement comme elle semblait dire, l'avait perturbé. Il l'avait perturbé au point de penser que ce devait être la cause de son altercation avec les trois filles.

Mais après tout, pourquoi serait-ce lié ? Elle a tout de même droit de faire ce qu'elle a envie.
Ce matin, la jeune fille se lève tôt. Car aujourd'hui, les épreuves anticipées allaient commencer afin de tester son niveau.
Elle se lève, se lave, prend son petit déjeuner en deux/deux, déjeune, enfile un manteau et une écharpe, et hop, la voila déjà dehors.

Ce vent glacial qui vous prend au corps bat son plein.
Seule chose différente, cette brume. Effectivement, ce brouillard plus qu'épais, avait disparu et laissait voir ce nuage gris parsemé de quelques nuages blancs.
Ciel étrange, comme cette pensée qui ne cesse d'habiter en Rose.
C'est après un bon petit quart d'heure de marche, que celle-ci arrive à son lycée.

Par le froid dominant qui recouvre la cour, elle décide de rentrer dans le hall et d'attendre la sonnerie.
En arrivant à l'intérieur, elle se dirige vers son casier et commence à tourner la clé à l'intérieur.
La porte métallique s'ouvre sous la pression du cadenas. Une fois celle-ci entre ouverte, des bruits se font entendre.

Ce bruit sourd laisse deviner que quelque chose d'anormal se passe à l'intérieur du casier de la jeune fille.
Elle continue d'ouvrir la porte avec méfiance, quand, une fois grande ouverte, elle voit avec horreur un amas de fourmis en train de grouiller de part et d'autre de ses cahiers.
Des fourmis dans son déjeuner, des fourmis dans ses affaires scolaires, des fourmis dans les entrebâillures du casier, pour finir, des fourmis partout.
Elle se met à crier, crier tellement fort qu'elle a l'impression d'être seule au monde et que personne ne l'entende.

Si seulement c'était vrai...
A peine eu-t-elle le temps de reprendre son souffle pour réemettre un autre son encore plus aigu que les précédents, que quelque chose la retient par les deux bras.
De dos, elle n'a rien vu.
C'est ainsi qu'elle se fait traîné jusqu'à atteindre un coin reculé du lycée : les cages d'escaliers.
A cette heure là, les cours ont déjà commencé et personne ne risque d'être dans le coin.
Quand on dit personne : on parle bien évidemment des professeurs. Car ici, les élèves sont tous partisans du même garçon : le prince.

Rose n'aperçoit toujours pas son agresseur. Tout ce qu'elle sait, c'est que du shétertone lui est collé sur la bouche et que ses bras et jambes sont ligotés afin qu'elle ne puisse prendre la fuite. Désormais, elle ne sait que faire. Les idées dans une pareille situation, ne lui viennent pas à l'esprit.
Le visage de son agresseur se montre enfin. Elle essaye de voir qui ça peut bien être mais il ne lui dit rien.
Si. Ça y est, ce garçon faisait parti de la troupe d'amis des quatre acolytes. Il était là, il s'y trouvait.
Le garçon l'observe en ricanant et d'un œil vicieux la toise de haut en bas.

Ses yeux se baladent dans des endroits qui ne le regardent pas forcément, et s'y plaisent plutôt bien. C'est donc avec insistance qu'il continu son acte puis qu'il l'accompagne d'un main posée sur sa cuisse.
Là, ça commence à devenir sérieux. La jeune fille transit, ne sait plus quoi faire, et sa peur augmente en flèche.
Sa deuxième main vient ce coup-ci se poser sur l'entre jambe de Rose.
Elle essaye temps bien que mal de se débattre mais rien à faire. Elle est prise, ligotée, saisie et quoiqu'elle puisse tenter, elle ne fera qu'accentuer son cas de façon négative.


... : Peter, qu'est-ce que tu fais ?

Peter : Ben, je, je j'en profite

... : Si le prince et ses amis le savaient, tu passerais un mauvais quart d'heure.
Le prince a bien dit : Ne pas la toucher.

Peter : Non, ça, c'est Georg, heu pardon Mr Listning qui l'a précisé. Le prince a juste dit qu'il fallait la ligoté sous la cage d'escalier pour lui faire comprendre que

... : Oui, oui bon, tu vois qu't'as compris ! Allez maintenant casse toi d'là, on s'en va.

Les deux jeunes hommes partent, et l'un deux avec regrets. C'est sans se retourner sur leur proie, du moins celle de celui qu'ils appellent le prince, qu'ils s'éloignent dans les ombres des couloirs du haut.
A présent, c'est un silence calme et plat qui règne dans l'établissement.
On peut encore entendre les fourmillements dans le casier, mais mis à part ceci, rien. Non, rien.
Rose, reste là, la peur au ventre, attachée sous cette cage qui pu le rat mort.

La seule solution qu'elle peut envisager, c'est d'attendre. Attendre la sonnerie pour que l'un du camp professoral puisse l'aider à se délier des cordes qui lui ont été administrées.
C'est après cette réflexion, qu'elle décide de réfléchir. Réfléchir dans le silence accompagné de quelque petits son d'hermites. Génial, non ?
De nombreuses questions se produisent à l'heure qu'il est.
Pourquoi suis-je venue ici ? Dans quel but ? Ais-je bien fait ? Mais surtout, est-ce que cela va m'être utile pour ma vie future ?

Soudain, des petits bruits se font entendre. Non, pas ceux des fourmis, d'autres un peu plus importants mais toutefois discrets.
Ce coup-ci, Rose se redresse et reprend une respiration accélérée.
La peur n'est peut-être pas le mot exact pour qualifier son état de maintenant, mais disons que son taux d'adrénaline est à une hauteur maximale.

Ces bruits s'intensifient pour enfin se rapprocher du lieu où se trouve la jeune fille.
Cette odeur humide, ces parpaings crasseux, ce sol recouvert de carrelage collant, plus ces bruits mystérieux donnent l'impression à la jeune fille de jouer dans un film d'horreur. OK, ce n'est peut-être pas la même frayeur, mais tout d'même.

Ces bruit redoublent d'intensité.
Ce coup-ci, c'est sûr, Rose en est sûre, c'est la fin. La fin de tout. Pourvu que ce ne soit pas l'autre imbécile de Peter qui revienne à l'assaut.
Pourvu que son pseudo ami qui était venu le chercher, l'ait garder en laisse pour éviter qu'il se jette sur une fille lui passant sous le nez.
La jeune fille essaie d'atteindre son bras afin de regarder l'heure qu'il est. Mais vu la manière dont elle a été séquestrée il lui est difficile de pouvoir voir les aiguilles.

La sonnerie, aller la sonnerie, s'il te plaît, sonne.
Les bruits s'interrompent. Puis recommencent.
Ce coup-ci s'en est assez pour Rose. Elle décide de taper du talon avec le seul moyen qu'elle a de bouger.
Son pied résonne sur le par terre. Sa semelle ripe sur le carrelage et donne un son plus qu'irritant pour le bon fonctionnement des oreilles.
Maintenant, les bruits reprennent de nouveau puis laissent apparaître...
Revenir en haut Aller en bas
Elsa
Reporter & Team Tom

Elsa

Féminin Age : 23
Inscription : 17/02/2010
Messages : 1878

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Lun 29 Mar - 18:38

j'adore ton chapitre ! vivement la suite !! c'est génial
j'avais deja commencé a la lire il me semble
Revenir en haut Aller en bas
skipi08
Devilish
skipi08

Féminin Age : 29
Localisation : Limousin
Inscription : 15/03/2010
Messages : 68
Humeur : Happy !!!

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Lun 29 Mar - 19:32

Merci beaucoup Elsa ! ^^
Je mettrai la suite très prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
UnicornLSD.
Paris Bercy
UnicornLSD.

Féminin Age : 26
Inscription : 09/04/2009
Messages : 2029
Humeur : Jalex

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Mer 31 Mar - 19:03

Haha GRAND MYSTERE!!
Es-ce la fin pour rose? EH bien vous le saurez dans la prochaine suite!!

I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/LSoowD
R0ckeuse
Unendlichkeit
R0ckeuse

Féminin Age : 24
Localisation : Belgique
Inscription : 14/04/2009
Messages : 909
Humeur : Rêveuse

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Jeu 1 Avr - 17:49

Tsss xD
Revenir en haut Aller en bas
http://r0ckatii0n.skyrock.com
skipi08
Devilish
skipi08

Féminin Age : 29
Localisation : Limousin
Inscription : 15/03/2010
Messages : 68
Humeur : Happy !!!

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Ven 2 Avr - 9:40

Quoi tsss ?


Laughing
Revenir en haut Aller en bas
R0ckeuse
Unendlichkeit
R0ckeuse

Féminin Age : 24
Localisation : Belgique
Inscription : 14/04/2009
Messages : 909
Humeur : Rêveuse

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Ven 2 Avr - 14:35

La fille qui nous fait du suspens tsé What a Face
Revenir en haut Aller en bas
http://r0ckatii0n.skyrock.com
skipi08
Devilish
skipi08

Féminin Age : 29
Localisation : Limousin
Inscription : 15/03/2010
Messages : 68
Humeur : Happy !!!

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Ven 2 Avr - 15:23

MOI ?

oooh, quel jugement gratuit.........mais vrai
[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 73203
Revenir en haut Aller en bas
Elsa
Reporter & Team Tom

Elsa

Féminin Age : 23
Inscription : 17/02/2010
Messages : 1878

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Ven 2 Avr - 16:58

a quand la suite ?! *hate*
Revenir en haut Aller en bas
skipi08
Devilish
skipi08

Féminin Age : 29
Localisation : Limousin
Inscription : 15/03/2010
Messages : 68
Humeur : Happy !!!

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Sam 3 Avr - 16:09

Hum, j'vais faire de mon mieux
pour qu'elle y soit au plus vite.
Bsx les miss
Revenir en haut Aller en bas
skipi08
Devilish
skipi08

Féminin Age : 29
Localisation : Limousin
Inscription : 15/03/2010
Messages : 68
Humeur : Happy !!!

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Jeu 8 Avr - 20:17

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 2553570343_1






POINT DE VUE DE ROSE

Une tête. Une toute petite tête fait son apparition.
Celle-ci, est marquée de traits fins, et est assez blanche. De petits yeux se plongent dans les miens. Ceux-ci paraissent à la fois effrayés mais aussi intrigués.
Enfin, deux mains se posent sur le mur qui servait de cachette au reste de son corps, et commence à se hisser tout doucement vers moi, étant donné que la cage d'escalier est étroite et petite en hauteur.
La jeune fille brune, s'agenouille et me fixe.
Puis, après avoir fait son analyse, elle commence à me détacher soigneusement comme une sœur protectrice. Elle fait attention en ôtant la corde pour ne pas me brûler la peau.
En effet, Peter avait serrer si fort que mes poignés sont bleuâtres, et tout ça, sans exagérer.
Une fois libérée de ces ligotages, c'est à mon tour d'observer ma sauveuse.

Décrit comme ça, on n'a l'impression d'assister à une scène d'animaux intrigués de faire la connaissance d'une nouvelle espèce. C'est dailleurs assez risible. Seulement voila, cette fille est tellement mystérieuse, que ma curiosité s'éveille étant donné que les élèves, enfin, TOUS les élèves sont censés me rejeter pour ne pas avoir accepter les règles de ce prince de mes deux.


Moi : Merci beaucoup !

Elle : Chuuuuuut !

Moi : Pardon. Heu, tu veux pas sortir d'ici pour qu'on puisse parler ?

Elle : Si, viens, suis moi !

La jeune fille se retourne tout en pivotant sur l'avant de ses pieds, puisse se baisse encore, afin de ne pas se cogner la tête contre l'élévation de l'escalier.
Je l'imite, et une fois dehors, je tourne simultanément la tête de chaques côtés afin de ne pas être pris en flag par l'un des chiens de kaulitz.
Car on ne sait jamais, mieux vaut être attentif à ce qui nous entoure.
La jeune fille ne cherche pas à savoir que je reste planté là, et se contente de courir vers un endroit qui m'étais inconnu malgré le fait que le directeur m'avait fait visiter de fond en comble son établissement dit prestigieux. Tu parles d'une blague.


Moi : Excuse moi, mais où va-t-on ?

Elle se retourne tout en continuant de courir et se contente de me faire un signe de bras en guise d'encouragement pour la suivre.
Je me contente de ce geste et continue avec élan ma course vers un endroit inexistant à mes yeux.
Elle s'arrête enfin devant une porte métallique bien cachée, juste à côté d'un casier de même couleur.
Voila pourquoi je n'y avait jamais prêté attention. Elle commence à entrer et me fait signe d'exécuter la même action. Je me contente de continuer à lui attribuer ma confiance et pénètre à l'intérieur.

Ici, tout est noir, et la décoration n'est guère brillante. Seules des étagères métalliques où reposent tout un tas de livres, de dossiers et enfin d'objets, ornent cette pièce qui semble ressembler plus à une cellule de prison mis à part sa taille qui est plus grande, qu'à un endroit d'un établissement scolaire renommé.
Je comprend enfin pourquoi l'autre vieillard derrière son bureau ciré au bois de chêne, ne s'est pas vanté de me présenter ce local.
Remarquez, d'un certain côté je n'en vois pas l'utilité.


La fille : Si, tu en auras besoins. Tu verras, tu seras bien contente de trouver une planque quand tu ne seras plus où courir pour échapper à tes harceleurs.

Je regarde stupéfaite cette personne venue de nulle part et m'intrigue de savoir comment elle a fait pour savoir ce que je pensais à l'instant même avant qu'elle commence sa phrase.
D'après ses paroles, elle a l'air d'avoir un certain vécu dans cette école et parait savoir ce qu'elle dit.
Je commence à m'intéresser un peu plus à elle et l'examine pour essayer de déterminer à quel groupe elle peut appartenir.


Elle : J'appartiens aux bohèmes. Inutile de regarder comment je suis habillée pour déterminer à quelle appartenance de groupe je fais parti. Jeans, pull, je suis habillée simplement.

Moi : Ben, enfin, je pensais que

Elle : Ici, il ne faut jamais penser sinon tu t'fais bouffer. Contente toi juste d'accepter ma confiance et d'écouter ce que j'ai à te dire.

Elle me paraît sûre d'elle. Ce sentiment peux me procurer à la fois de l'apaisement, mais aussi une certaine peur. En la voyant je n'arrive à déceler une quelque soit frayeur dans son regard.
Non, celui-ci semble déterminé et vif. Quant à sa posture, elle, est parfaite, bien que ses pieds sont recroquevillés vers l'intérieure.
Voila, son talon d'Achille. Cette jeune fille veut paraître forte, mais elle se cache sous une carapace qui elle, semble s'effriter.

Les pieds rentrés vers l'intérieure sont un signe de renfermement. En effet, j'avais suivie dans l'un des cours psychologiques auxquels j'appartenais, que les filles ou les garçons qui parlaient ou faisaient tout autre chose tout en repliant les pieds vers soit, certifiait que ces personnes là, étaient introverties.
C'est à ce moment là que je décide de ne pas m'arrêter qu'à l'image qu'elle pouvait donner. Je continue de l'observer et peut apercevoir enfin une toute autre personne. Effectivement, ses traits ont l'air replié quant à sa mine, elle, semble désastreuse.

Ses yeux certes vifs, sont fatigués quant à sa bouche, elle est morcellée de part et d'autre pour cause de la mordiller très souvent. Sans doute le stress, qui sait.
C'est après avoir attendu un certain moment, que celle-ci en a assez d'attendre et par cet énervement, se rapproche de moi à pas précipités.


Elle : Bon, je n'ais pas que ça à faire. Moi aussi j'ai une course poursuite à faire tout à l'heure !

Moi : Une course poursuite ?

Elle : *levant les yeux au ciel*

C'est à ce moment là que j'ai compris qu'elle parlait des chiens de Tom. Pourtant, elle est bien intégrée au sein d'un groupe, et de ce fait applique les règles...

Elle : Je m'appelle Many James. Arrivée dans cette école, j'ai vite compris qu'il fallait que je me tienne à carreaux si je ne voulais pas avoir d'ennuis.
La première fois que j'ai débarqué, j'ai eu droit au même cinéma que toi : les trois chefs des groupes respectifs qui sont : la Bohême, les pompon girl et pour finir les intellos, sont venus me voir et m'ont sorti tout un baratin : Le même que toi je présume. Ces filles là, ne font généralement pas beaucoup d'efforts pour renouveler leur discours aux nouveaux arrivants =__=''.
Bref, tout ça pour dire qu'à mes débuts, j'ai fait exactement comme toi, j'ai refusé. Seulement, plus tard j'ai réalisé que mon choix n'avait pas été totalement stratégique.
Suite à la réponse que j'avais pu donner, j'ai eu tout plein d'ennuis. D'abords, ils m'ont fait le même coup que toi la première fois : ils ont mis tout un tas de nid de fourmi dans mon casier, et ont profité d'un moment d'inattention pour m'entraîner dans un coin reculé qui fût la cage d'escalier.
Ensuite, ils m'ont poursuivi jusqu'à chez moi pour repérer où j'habitais.

Moi : Mais pour quoi faire ?

Many : Eh bien tout simplement pour me choper le matin avant d'aller au lycée. Du coup j'étais en retard à chaque cours et j'ai dû en écoper deux mois de colle tous les mercredi et samedi après-midi.
Ensuite, le midi, de peur de rentrer chez moi pour les croiser, je mangeais au self. Donc je me suis mise demi-pensionnaire. Seulement manque de pot, eux, sont externes. Du coup, ils peuvent très bien manger ici comme chez eux.
Ensuite, vient le soir. Par je ne sais quel moyen ils se trouvaient être arrivés devant ma porte avant moi. Et c'est là qu'ils commencent à te ruer dessus, et à t'infliger toutes sortes de saloperies.

Moi : Ils te tapaient ?

Many : Non. Les élèves garçons qui s'opposent au règlement, eux l'ont été. Les filles, enfin, j'ai été la première fille....bref, elles, subissent autre chose comme les injures verbales, ou bien si ce doit être physique, ce sont les sauts d'eaux ou bien de très mauvaises blagues.

Moi : Ah.... Jamais pire ?

Mon informatrice semble réfléchir à cette question. C'est comme si elle était déstabilisée par ce que je lui avait demandé.
Ses mains se resserent, quant à ses pieds, eux, rentrent progressivement vers l'intérieure.
Ses yeux se tournent dans tous les sens des coins de la pièce pour enfin se figer sur moi.


Many : non...c'est à peu près tout.

[...]

C'est à ce moment précis que je saisis la venue de son premier mensonge.
Une chose inébranlable et honteuse se cache derrière ses mots.
Un sujet taboo ne peut être révélé de la bouche de many.
C'est après ces mots que je décide de n'en savoir plus, peut-être par peur ou bien tout simplement parce que je suis assez fixée sur les mauvaises intentions des ces types qui se disent « rois du lycée ».


Moi : En d'autres termes, tu essayes de me convaincre certes par des arguments que je pense tout à fait vrais, pour que je me pli à leur règles stupides ?

Many : Leurs règles sont stupides je te l'accorde. Mais c'est aussi stupide d'être demandeuse de coups alors qu'il y a une solution pour être sereine en te levant avant d'aller au lycée.
Tu me juges un peu trop vite je pense. Tu sais, j'ai vécu des choses vraiment pas drôles et que je ne te souhaite absolument pas. J'ai décidé d'appartenir à un groupe dans lequel je ne me retrouve pas tout en gardant toutefois ma personnalité à travers les vêtements que je peux porter. Le plus important c'est de savoir qui tu es et non à quel groupe tu peux appartenir. Ceux-ci, sont juste une image. Ce sont juste un moyen matériel qui te classe dans une catégorie sociale.

Moi : Mais il est là le problème. Je n'ais pas envie d'être classée. Puis tu sais, ce n'est pas que mes vêtements qui reflètent ma personnalité. Il y a aussi les personnes avec qui je traîne. Car je suppose qu'une fois appartenu à un groupe tu dois être obligée de rester avec ceux qui en font parti n'est-ce pas ?

Many : En effet.

Moi : C'est c'que j'pensais. Pour finir, il n'y a pas que les vêtements, comme je disais. Mais il y a mon entourage, mais aussi ma dignité.
Et ma dignité veut que je suive mes opinions et ma liberté de penser !
Au moment où j'ai affirmé à ces trois filles que je voulais être moi et moi seule et refusais leur demande, je savais que j'avais fait le bon choix. Peu importe les conséquences que j'en subirai. Le principal est que je suive mes idées et non celles des autres.

Many : Tu sais, tu ne peux pas parler de ça. Tu n'as rien vécu. Tu viens de mettre le pieds dans un endroit dont tu ne connais rien.
Moi, je sais ce que j'ai enduré et je peux te certifier que ce n'est pas facile tous les jours.

Moi : Tu sais. Tout à l'heure, tu as dit : « c'est aussi stupide d'être demandeuse de coups alors qu'il y a une solution pour être sereine en te levant avant d' aller au lycée. »
Et bien moi je te répond que je préfère pouvoir me regarder dans un miroir en me levant avant d'aller au lycée.

C'est sur dernières paroles, que je fini de regarder many. Je peux voir ses traits se raffermirent et lancer un regard désarmé, comme si elle était impuissante face à tout.
Je commence à me retourner vers la porte afin de partir de cet endroit plus qu'humide et vide d'âme.
Je commence à pousser la porte avec difficulté, puis me retourne une dernière fois avant de partir.


Moi : Je te remercie cependant de m'avoir aidé et d'avoir de ce fait, pris des risques pour tenter de me raisonner. Enfin... me raisonner selon toi. Car comme je te l'ais dit, la raison selon moi, m'indique de suivre mon chemin.

Many : Je te dirai une dernière chose : cet endroit là, tu t'y trouvera plus que tu ne le pense.
Si pour toi, être soi résume à se cacher indéfiniment, d'accord j'accepte ton choix, mais je ne l'approuve pas pour autant.

Moi : Je ne te demande pas d'approuver ni de comprendre. J'ai juste besoin qu'on me foute la paix.

Many : La paix tu ne l'auras pas aussi facilement en poursuivant le choix que tu as fait.

Moi : Peut-être. Mais au moins, je n'aurai aucun regret. Et tant mieux. Car pour moi, la pire chose que l'on peut subir sur cette terre. C'est d'éprouver ceux-ci toute sa vie.

C'est sur ces derniers dires que je finis de partir et commence à m'éclipser vers le bureau du directeur pour lui demander pardon de ne pas être venue au rendez-vous prévu pour tester mes aptitudes au métier souhaité.
Cette fille, Many me paraît une des seules à qui je pourrai faire confiance. Cependant un élan de pitié m'envahit en pensant à elle.

Être réduite à accepter quelque chose que l'on n'a pas choisit me procure un sentiment de révolte les plus total et m'encourage sans qu'elle en ai pris conscience, à poursuivre ma cause qui est de continuer à me battre. Peut-être que ce ne sera pas tous les jours facile, mais s'il faut en passer par là pour affirmer ma personne alors d'accord. Ce sera un excellent entraînement à mon entrée dans le monde de la vie après avoir fini mes études.


POINT DE VUE EXTERNE.

Un œil noir et vide de sens, appartenant à un homme fatigué par la vie, observe la jeune fille partir toute frivole de cet endroit caché par une porte métallique.
A cet instant, la personne redouble d'énervement et trépigne d'impatiente pour préparer et participer à de mauvaises intentions.
L'homme continu d'observer la jeune fille jusqu'à ce qu'elle parte de son champ de vision.
Cet homme meurtri par un amour non réciproque, est devenu avec l'âge aigri et froid. L'amour, ce sentiment qui la éteint à petit feu à fini de le consumer il y a maintenant un an.
Le mal qu'il peut faire désormais autour de lui et surtout à cette famille lui fait du bien et l'aide à faire une thérapie plutôt chère, en payant des instruments destinés aux meurtriers.
Comme quoi : Amoureux incompris, torture de jour comme de nuit.......
Revenir en haut Aller en bas
Elsa
Reporter & Team Tom

Elsa

Féminin Age : 23
Inscription : 17/02/2010
Messages : 1878

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Ven 9 Avr - 15:51

superbes comme toujours! je m'attendais vraiment pas a une suite comme ça,j'adore, et j'adore le temperament de Rose!
Revenir en haut Aller en bas
skipi08
Devilish
skipi08

Féminin Age : 29
Localisation : Limousin
Inscription : 15/03/2010
Messages : 68
Humeur : Happy !!!

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Dim 11 Avr - 18:05

Merciiii Elsa !
je vais faire mon possible pour mettre la suite
le plus rapidement possible
bisous
Revenir en haut Aller en bas
UnicornLSD.
Paris Bercy
UnicornLSD.

Féminin Age : 26
Inscription : 09/04/2009
Messages : 2029
Humeur : Jalex

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Dim 11 Avr - 18:40

Houhou, c'est vrai que tes perso sont assez surprenant. Rose est vraiment spécial.
J'adore la dernière phrase x)
Suite =D
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/LSoowD
skipi08
Devilish
skipi08

Féminin Age : 29
Localisation : Limousin
Inscription : 15/03/2010
Messages : 68
Humeur : Happy !!!

[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1Ven 16 Avr - 10:07

^^ merci les filles
j'essaye de vous mettre une suite au plus vite
bises
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [E.C.] CHILD OF THE MOON   [E.C.] CHILD OF THE MOON - Page 2 Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
[E.C.] CHILD OF THE MOON
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenue Tokio Hotel :: » AVENUE DU RÊVE. :: Fanfictions En Cours. :: Fan Fictions Traditionnelles.-
Sauter vers: