Avenue Tokio Hotel


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Voir le deal
14.99 €

Partagez
 

 [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Yumie
Fondatrice d'ATH



Féminin Age : 30
Localisation : Cherches pas !!
Inscription : 02/04/2009
Messages : 1166
Humeur : Bipolaire.

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Jeu 9 Avr - 9:49

Broken



Chapitre 1: Retrouvailles



La Cadillac noire s’arrêta devant l’imposante bâtisse, deux garçons en sortirent, l’un était brun, l’autre était châtain.
Comme des automates, ils sortirent de bagages du coffre et frappèrent a la porte.
Un homme d’une quarantaine d’année mal rasé, ouvrit la porte:
-Bonsoir !! Vous avez fait bon voyage ?
-Oui papa, est ce que tu pourrais nous aider a entrer les mille et une valise de Bill ?
-Il n’ y en a pas mille mais trois !! Protesta l’intéressé.
-Et alors ? On ne reste que quinze jours tu sais.
-Les choses n’ont pas changées a ce que je vois ?
-Jamais, et si j’ai prit autant de valise c’est parce que j’aime tout avoir avec moi c’est tout !!
-Ne te justifie pas Bill, je comprend, bon vous rentrez ou vous préférez dormir sur le perron ? Demanda l’autorité paternel en prenant deux valises et en les posant dans l’entrée de la maison, il fut imiter par ses deux fils qui se vautrèrent sur le canapé du salon quelque minutes plus tard.
Ils furent rejoint par leur géniteur qui leur servit un verre de Coca a chacun:
-Je suis très content de vous avoir a la maison, sa faisait si longtemps, j’y ai emménager un peu après vos 11 ans, j’espère que vous vous y plairez, malheureusement je travaille donc je ne serais pas souvent là, mais si vous avez besoin de quelque chose demander a Alex.
-Tu veut dire que vous êtes seules à vivre dans cette maison ?
-Oui, ce qui est bien c’est qu’on peut recevoir quand on veut et autant de gens que l’on veut, mais c’est bien vide en ce moment Alex a toujours des trucs à faire, enfin bon je ne peut pas lui en vouloir, je suppose que vous étiez pareils ?
-Bill je sais pas mais moi non, j’ai toujours été très calme et studieux...
-Tu ne trompes personne Tom!!
-Bon si on peut plus rigoler ....
-Je veut pas casser l’ambiance mais moi, j’ai super faim !! Se plaignit Bill.
-T’as toujours faim, lui reprocha Tom.
-C’est okay, j’ai préparé des lasagnes, elles seront prêtes et j’espère “mangeables” d’ici trente minutes, en attendant je peut vous montrer vos chambres suivez moi, demanda t-il en se levant et en prenant deux valises , les jumeaux l’imitèrent et lui emboîtèrent le pas.
Ils gravirent les marches de marbre et s’arrêtèrent devant la deuxième porte a droite, le père des jumeaux ouvrit la porte : Bill voilà ta chambre, j’espère que tu t’y plaira. La chambre comportait un lit deux places, une armoire, une commode, un bureau et un meuble télé.
Bill s’avança et posa l’unique valise qu’il avait en main, son père tenant les deux autres et Tom ayant la sienne en main.
-Oui j’aime bien, c’est grand, répondit le jeune homme en essayant de trouver l’adjectif qui convenait le mieux, il aimait le tapis orientale et le papier peint blanc et or qui recouvrait les murs, cette chambre évoquait la sérénité, il s’assit sur le lit, les draps crème semblait n’avoir jamais été utiliser.
-Content que ça te plaise, on va te laisser je vais accompagner ton frère a sa chambre, j’espère qu’elle lui plaira autant qu’a toi, souhaita l’adulte en sortant de la pièce.
-Oh moi tu sais tant qu’il y a un lit... dit Tom en le suivant.
Bill retira ses chaussures et se coucha sur le lit, ces quinze jours promettaient d’être bien, c’était la première fois qu’il venait chez son père depuis l’âge de 11 ans, en effet ce dernier ne pouvaient les prendre par manque de temps et souvent de place, mais il comprenait son père avait toujours eut un travail très prenant.


Chapitre 2: C’est qui est Alex ?



-Bill tu viens ? On va manger, demanda Tom en frappant a la porte.
-Ouais je viens tout de suite, répondit l’intéressé en se levant du lit, une fois ses chaussures remises, il ferma la porte sur lui.
Les jumeaux descendirent les escaliers et entrèrent dans la cuisine où leur père était affairé à sortir les couverts, Tom proposa son aide, Bill resta en retrait il ne pensait pas que son père était le genre d’homme à faire la cuisine et encore moins a mettre la table, il rejoint frère et père et leur apporta son aide, Tom posait les couverts sur la table de la cuisine, mais son père lui fit signe que non:
-On ne mange pas ici reprends les couverts mon fils !
-On va dans le salon ?
-Non dans la salle à manger, je vous aurais bien proposer le jardin mais il fait un peu froid je trouve.
-Avec m’man on mange tout le temps dans la cuisine ou dans le salon sur le canapé...remarqua Bill
-Ou dans la baignoire, ou sur notre lit, ou sur le siège dans les W.C continua Tom
-Pourquoi dans les W.C ? Demanda le géniteur des garçons.
-Crois moi tu ne veut pas savoir... plaisanta Tom en sortant avec les couverts, c’est le truc derrière le salon la salle à manger ?
-Oui l’endroit où il y a une table, se moqua Bill
-La ferme toi !!
-Bill tu peut rejoindre ton frère on a plus besoin de couverts, j’arrive d’ici quelques minutes avec le dîner.
Bill hocha la tête et sortit, il s’arrêta au salon et remarqua alors des cadres accrochés au mur représentant une petite fille blonde comme les blés dont les yeux lui mangeaient la figure, il soupira, c’était Alex, elle était ici et là, mangeant une glace dans les bras de son père a lui, ce qui énerva légèrement Bill, apprenant à faire du vélo, Bill grimaça, lui avait dû apprendre avec son beau père qui lui criait toutes les cinq secondes de freiner.
Même quand elle était absente, Alex était présente, la moitié des murs du salons portaient son visage, alors que les jumeaux n’étaient nulle part, une bouffée de colère monta en Bill, ce fut Tom qui le sortit de ses pensées :
-Tu comptes m’aider à mettre le couvert ou tu préfère continuer a admirer Alex ?
-J’arrive, et puis y a rien a admirer, a vrai dire j’éprouve plus de dégoût qu’autre chose, rétorqua Bill en rejoignant son frère.
-Tu lui en veut encore ? On avait 11 ans la dernière fois qu’on la vu il faudrait que tu arrêtes de te prendre la tête comme ça !! Ca mène à rien et puis elle était sympa Alex on rigolait bien avec elle, un peu comme notre soeur....
-Elle ne l’est pas !!! On a pas de lien de parenté avec elle, alors arrêtes tes foutues comparaison !!
Tom lança un regard surpris a Bill, il savait que son frère n’avait jamais vraiment aimé Alex mais l’entendre en parler comme ça et ce dès le premier soir...
Il fit mine de ne pas avoir entendue et mit les couverts en place avant de retourner en cuisine aider son père qui, il l’espérait de tout coeur n’avait rien entendue, ses craintes furent dissipées quand il le vit avec ses écouteurs sur les oreilles, le micro-ondes, en marches ainsi que le lave-vaisselle.


Chapitre 3 : Dans lequel on fait la connaissance d’Alex



La porte d’entrée s’ouvrit brusquement, une jeune fille entra, jeta son manteau, son cache oreille et son écharpe avant de courir dans la cuisine, les deux occupants firent un bond:
-Alex ? C’est toi ma chérie ?
-Oui, je suis désolée j’étais a mon cours de piano, mais je suis là maintenant, tu m’as attendue pour manger j’espère, mais pourquoi tu a fait un tel festin ? Son regard s’arrêta sur Tom:
-Oh !!
-Ah oui, Alex tu te souviens de Tom, l’uns de mes fils ?
-Bien sûr que je me souviens, bonsoir, dit elle en saluant Tom, c’est vrai qu’il devaient venir aujourd’hui je suis vraiment décalée, Tom lui fit un sourire.
-C’est pas grave, va te laver les mains, et ensuite tu ira dire bonjour a Bill, éluda l’adulte.
La jeune fille s’exécuta et courut aux toilettes qui étaient juste avant les escaliers, elle se lava les mains et repartit en cuisine:
-Vraiment je comprend pas pourquoi tu t’es donné la peine de cuisiner, Mariette aurait pu le faire, tu la payes pour ça!!
-Mademoiselle taisez vous sa ne veut rien dire, j’aime cuisiner de temps à autre.
La jeune fille eut un regard sceptique et enfila des gants avant de prendre un plat et de le ramener sous les regards amusé et inquiets des deux hommes.
Alex entra dans le salon et prit la direction de la table, c’est alors qu’elle remarqua un garçon a la chevelure brune et imposante, elle le dévisagea un moment avant de se rendre compte qu’il avait le même visage que Tom, elle posa le plat sur la table et sourit :
-Bonjour Bill, moi c’est Alex si tu te souviens pas de moi, bienvenue, dit elle en lui tendant la main.
Bill la dévisageait froidement, il regarda sa main droite tendu dans sa direction, a peine était elle arrivée qu’elle avait déjà réussit a l’énerver, il posa ses yeux noirs et froid dans son regard bleu lagon, et toute la haine qu’il éprouvait pour la jeune fille passa dans ce contact.
Le sourire d’Alex s’effaca lentement, apparemment Bill ne l’aimait toujours pas, cela ne présageait rien de bon, mais ça ne se passera pas comme la dernière fois, ils avaient grandit tout les deux, il avait changés et elle aussi du moins c’est ce qu’elle veut croire.
Apparemment la naïveté ne change pas avec l’âge, on se leurre et on veut croire que tout est beau, comme on dit souvent aux petits enfants “Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil” si le narrateur était omniscient il dirait : C’est vraiment ce que tu crois petite Alex ? Attends de voir ce qui se passera un peu plus tard, ensuite tu pourra toujours te voiler la face... ou pas.
Alex retira sa main et fronça les sourcils, elle n’aimait pas le regard de Bill, elle savait qu’il ne l’avait jamais beaucoup aimé, a l’instar de Tom qui était tout de suite venu vers elle, elle avait osée espérée que les choses auraient changées en 8 ans, elle se trompait a présent Bill lui lançait un regard noir, un frisson lui parcourut l’échine, elle ne voulait plus se retrouver seule avec lui, il lui faisait trop peur, elle se tourna et s’apprêtait à retourner en cuisine quand Tom passa devant elle:
-On va manger, pas la peine de repartir y a plus rien à ramener, viens !!
La jeune fille s’exécuta un sourire crispé aux lèvres, le coeur battant la chamade, elle s’assit a table et fut imiter par Tom, Alex fit mine d’être absorbée par la télé.
Bill resta debout et regardait par la fenêtre, si quelqu’un avait pu lire ses pensés ce quelqu’un aurait prit ses jambes a son coups, de sinistres idées se dégageaient de l’imagination du jeune homme:
-Eh bien Bill, tu ne vient pas manger ? Demanda son père, il sourit et prit une chaise.
-Non, non voyons mets toi donc en face d’Alex pourquoi allez si loin, soyons proches !! Alex donnes moi ton assiette, la jeune fille tendit son assiette qui lui revient bien remplie, elle poussa un soupir avant de la poser sur la table.
Tom prit tant de lasagnes que son assiette semblait surchargée, puis vint le tour de Bill qui tendit son assiette et remercia son père avec un sourire polit.
Les convives mangèrent avec appétit sauf Alex qui déclara forfait a la troisième bouchée, elle grignota du pain qu’elle prenait du bout des doigts, les trois Kaulitz étaient en pleine conversation.
Alex dévisageait Bill discrètement, il y avait quelque chose de malsain chez lui, elle n’aurait pas su dire quoi, mais il l’effrayait, quelques minutes plus tôt il semblait furieux et là il était serein, ses cheveux étaient attaché en queue de cheval, ses yeux noirs brillaient a la lumière du lustre, sa bouche parfaitement dessinée formait un rictus moqueur, il riait et plaisantait avec son père et son frère tandis qu’elle le regardait essayant de le cerner.
Elle se souvenait qu’étant petit il avait été capricieux, impatient et souvent égoïste, elle se demandait si il avait changer, sa haine envers elle n’avait pas changer en tout cas, se sentant de trop elle s’excusa:
-Je n’ai plus faim, je vais me coucher, bonne soirée et bonne nuit, dit elle dans un sourire se voulant polit.
-Mais tu n’as rien manger, lui reprocha Jörg
-Oui mais j’ai manger des gâteaux un peu plut tôt juste avant mon cours, se justifia t-elle.
-Bon bonne nuit ma chérie, la jeune fille s’approcha de lui et lui fit un bisous sur la joue:
-Bonne nuit papa,
Bill fit une grimace que personne ne remarqua sauf Tom.
Alex souhaita une bonne nuit aux jumeaux en prenant soin d’éviter le regard de Bill.
Elle sortit de la pièce, laissant la gent masculine.
Bill bouillonnait intérieurement, elle s’était permis d’appeler son père a lui “papa” alors que lui avait du mal a l’appeler ainsi, cette fille le mettait hors de lui elle n’avait aucun lien de parenté avec eux et encore moins avec son propre père a lui, si il n’y avait eut Tom et son père il l’aurait tuée.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.formspring.me/follow/stream
Yumie
Fondatrice d'ATH



Féminin Age : 30
Localisation : Cherches pas !!
Inscription : 02/04/2009
Messages : 1166
Humeur : Bipolaire.

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Jeu 9 Avr - 9:55

Chapitre 4: Un peu d’histoire



Laissons Bill et ses idées lugubres un instants et repartons quelques années plus tôt, car quelques détails sont à clarifier pour mieux suivre et comprendre l’histoire.


Les parents des jumeaux avaient divorcés lorsqu’ils avaient 6 ans, suite a une liaison de Jörg avec une femme plus jeune que la mère des jumeaux. Leur liaison avait durée un certain temps avant que Simone s’ en aperçoive et décide de divorcer après une longue période de réflexion.
Jörg avait rencontré Natasha par l’intermédiaire d’un de ses collègues de travail, elle était mannequin et avait perdu son mari quelques années plus tôt et avait une fille un peu plus jeune que les jumeaux, leur liaison semblait être faite pour durer.
L’histoire veut que quelques années plus tard, ils aient prit l’initiative de vivre ensemble, un peu après le divorce, Natasha et Alex s’était installées chez Jörg.
Tom et Bill venaient souvent leur rendre visite mais la jalousie et les questions souvent trop franches des jeunes enfants gênaient beaucoup Natasha, aussi Jörg se vit dans l’obligeance d’aller voir les jumeaux lui même, la plupart du temps ils prenaient une chambre a l’hôtel et expliquait au jumeaux, surtout a Bill qui était très possessif et qui n’éprouvait pas grande sympathie pour Natasha et encore moins Alex, que sa maison était trop loin pour qu’ils fassent le trajet toutes les semaines.
Ils vécurent ainsi pendant quelques temps, mais les choses se détériorèrent petit à petit, Natasha commença a se droguer et a rentrer tard, Jörg la soupçonnait depuis longtemps de le tromper elle rentrait tout les trois jours, quand elle daignait rentrer.....
Elle mourut quelques mois plus tard d’un accident officiellement, officieusement elle était morte d’une overdose suite a une soirée bien trop arrosée.
Jörg s’était donc retrouvé seul parent d’Alex, la mère de Natasha refusant de la reconnaître, il avait acheter une grande maison et avait entreprit d’y élever Alex qui n’était qu’une enfant.
Il voyait ses fils les week-end, ils partaient les voir et logeait a l’hôtel, lorsqu’elle apprit la situation de son ex-mari, la mère des jumeaux était devenue hystérique:
-Tu ne trouves pas le temps de t’occuper de tes fils mais tu en trouve pour garder la fille de ta petite amie !!
Quel genre de père est tu ? Tu ne peut pas élever cette enfant ce ne serait pas juste pour tes fils, comment peut tu même y penser ?
Dépité Jörg n’avait rien dit, les représailles arrivèrent alors quelques temps après, s’il voulait revoir ses fils, il devrait abandonner Alex chose inconcevable puisque l’enfant n’avait personne. Il refusa de céder a ce chantage se disant que Simone finirait par se lasser, les jours passèrent, puis les semaines et les mois et puis les années, il envisageait d’aller porter l’affaire devant les tribunaux mais ne voulait pas que ces fils subissent ça, il prit donc son mal en patience et porta toute son attention sur Alex et son travail, finalement suite aux requêtes des garçons, Simone avait mit sa rancune de côté et avait acceptée de laisser les garçons passer les vacances d’Octobre chez lui.


Chapitre 5: Début des hostilités.......



Alex sortit de la douche et se brossa les dents avant de sortir de la salle de bains, elle fonça dans quelque chose qui s’avéra être quelqu’un, ce quelqu’un pour son plus grand malheur était Bil.
Un silence s’installa entre eux, l’adolescente était par terre, et Bill la toisait, Alex se releva et s’excusa avant de ramasser ses affaires qui étaient tombées dans sa chute.
Elle lança un regard furtif autour d’elle a la recherche de sa crème pour le visage et de son tube de crème hydratante quand une violente douleur transperça sa main droite, elle poussa un petit cri, Bill avait soigneusement et fermement posé son pieds gauche sur sa main et semblait se délecter de voir la jeune fille ainsi a quatre pattes sur le sol, essayant de ne pas montrer sa douleur, elle se mordait la lèvre inférieur pour ne pas crier, et lui lança un regard furieux:
-Qu’est ce que t’as ? T’es pas contente ? Demanda Bill en mettant un peu plus son poids sur la main de la jeune fille qui commençait a avoir les larmes aux yeux.
Alex ne bougeait pas, essayant de paraître digne ce qui était difficile vu sa posture, elle lui lança un regard noir.
-Ecoutes moi attentivement, je suis de retour et tu sais ce que ça veut dire.... cette phrase n’était pas une question, il savait parfaitement que la jeune fille savait a quoi s’attendre.
Elle se contenta d’essayer de retirer sa main, la douleur la lançait a présent, elle sentait la chaussure de Bill s’imprimer sur le dos de sa main, elle ne voulait pas montrer sa souffrance, elle était bien trop fière pour cela, l’androgyne allait dire quelque chose mais il se contint puis finalement se pencha vers Alex:
-Tu sais t’es qu’une orpheline si mon père te garde c’est parce qu’il a pitié de toi et de ta droguée de mère, tu te souviens d’elle Alex ?
Elle ne répondit pas, elle ne sentait même plus la douleur, la haine qu’elle ressentait envers Bill a ce même moment la rendait insensible, elle savait maintenant que rien n’avait, ni n’allait changer Bill était toujours le même, il la détestait toujours autant et il allait lui mener la vie dure.
Bill lui sourit machiavéliquement et doucement, retira son pied :
-Au revoir Lexie, je te conseille de te faire petite.....
Alex baissa la tête, il l’avait appelé Lexie, c’était sa mère qui l’appelait comme ça autrefois, la jeune fille ramassa ses affaires de sa main valide et s’enferma dans sa chambre.
Une fois seule Alex ouvrit la fenêtre, les voisins recevaient du monde apparemment, des voitures étaient garées devant la grande maison, la jeune fille ferma les volets et s’assit sur son lit.
Elle repensa aux paroles de Bill, il avait mentionné sa mère, les larmes coulaient silencieusement sur son visage, elle ne prit pas la peine d’allumer la lumière, elle essuya ses joue d’un revers de main, ce n’était pas la mer à boire, il était ici pour 15 jours, c’était supportable, et puis elle n’était pas seule avec lui, quinze jours et le compte a rebours commençait de suite.....


Chapitre 6 : Matinée d’Octobre







Tom Kaulitz était en caleçon dans la cuisine, ce matin là il faisait froid, une fine pellicule de givre recouvrait les feuilles, le ciel était gris et terne. Cette journée ne présageait rien de bon et pourtant dans l’immense bâtisse tout semblait aller pour le mieux, le “papa” servait du café a l’un de “ses” enfants tandis que les deux autres dormaient a poing fermés, plus pour longtemps certes, la radio grésillait dans les oreilles des deux Kaulitz, l’air était emplit d’une odeur de café et de croissant qui rendait allègre et matinal.
-Tu travailles aujourd’hui ?
-Eh ouais Tom, je travailles jusqu’a demain mais je serais là Samedi et on pourra s’entraîner si tu veut, le Dimanche j’ai une petite réception organisée par mon patron et je vous y emmène tous, je voudrais vous présentez a mes collègues.
Tom hocha la tête, tant qu’il pouvait passer du temps avec son père tout lui allait, il but une tasse de café et posa son regard sur la vitre embuée, c’est alors qu’il se rendit compte qu’il était en caleçon et qu’il n’avait pas froid.
Il fronça les sourcils et dévisagea son père qui était en peignoir:
-Oui je sais, c’est parce que le chauffage est enclenché et qu’il marche super bien que tu n’a pas froid, tu verra tu t’y habituera.
Le dreadeux hocha la tête et mordit dans un croissant, il sourit en pensant que s’il avait été chez sa mère il aurait été vêtu d’un bas de survêtement, d’un pull de chaussettes et de ses chaussons Bart Simpson.
Le contraste s’amplifia réellement lorsque Bill Kaulitz descendit les escaliers, vêtu d’un caleçon rouge et d’un tee-shirt noir, il s’assit sur un des tabourets face au bar et marmonna un bref “Bonjour” avant de poser son regard sur la vitre, sa peau pâle et fine le faisait ressembler a un beignet mal cuit, ses cheveux mal coiffés tombait sur ses épaules, ses yeux marrons était braqués sur le paysage il se tourna vers son jumeau:
-C’est le chauffage man !! Dit Tom en levant un pouce
Bill hocha la tête toujours a moitié endormi, il posa sa tête sur le comptoir du bar et ferma les yeux, on pouvait apercevoir la peau de son ventre presque aussi blanche que la neige, il poussa un grognement incompréhensible, aussitôt son père déposa une tasse de café devant son visage, l’androgyne leva le pouce pour remercier et but une longue gorgée du breuvage brunâtre qui lui réchauffait l’intérieur et le réveillait lentement.
Un bruit furtif fit sursauter les jumeaux en même temps et Alex apparut dans l’embrasure de la porte, elle salua rapidement les jumeaux sans oser regarder Bill elle se fraya un chemin jusqu’a l’évier et fit un bisou sur la joue de Jörg qui la serra dans ses bras:
-Tu ne me fait pas de câlin aujourd’hui ?
La jeune fille eut un bref regard sur l’androgyne qui la dévisageait méchamment avant de sourire et d’étreindre celui qu’elle avait toujours considérée comme son père.
-Ah j’aime mieux ça !! Plaisanta Jörg en lui ébouriffant les cheveux, va t’asseoir je t’ai fait des pancakes, Alex sourit et oublia même que Bill était dans la pièce, elle sortit son mugg Nana avant d’‘aller s’asseoir entre les jumeaux, Jörg lui servit un chocolat chaud auquel il ajouta de la Chantilly déposa le mugg sur le comptoir et posa une assiette de pancakes la jeune fille le remercia d’un sourire avant de manger silencieusement.
Bill observait Alex discrètement, plus il la voyait et plus il ressentait de l’aversion pour la jeune fille, il aurait voulut la brûler vive, ou encore l’écarteler ou la traîner par terre en entendant son crâne résonner et rebondir sur le sol, ses pensées morbides furent interrompus lorsque Tom lui posa une question :
-Tu comptes faire quoi aujourd’hui ?
-Euh rien je vais rester ici je pense et euhh me reposer, balbutia Bill.
Tom expliqua qu’il comptait sortir se promener un peu, Alex ne dit rien, elle sortirait probablement pour aller voir Dan.
-Bon moi je files je vais être en retard, tâchez de ne pas tout déranger et d’être sages !!
Leur demanda l’adulte en serrant la main des deux garçons et en faisant une bise sur la joue d’Alex, quelques secondes plus tard, il fermait la porte sur lui , laissant les adolescents entre eux.

[Une matinée d’Octobre comme les autres, de travail pour les parents, d’école ou de vacances pour les enfants, de conflits, de stress, de joie, de déprime ou autre, une journée qui s’annonce calme.
On ne le dira jamais assez, de tout les humains l’adulte est le plus crédule, le plus naïf et aveugle, en sortant ainsi Jörg pensait il sérieusement que les choses se passeraient pour le mieux entre ces trois adolescents ? Une matinée d’Octobre qui aboutirait sur une journée comme les autres et pourtant, un étrange spectacle se tramait dans le cerveau de l’androgyne, il avait tout planifier il se débarrasserait de cette fille qui l’empêchait de profiter de son père.
Attention cher lecteur, dans la suite de cette histoire l’intrigue se corsera, il n y’aura plus aucune bienséance, il y aura de la violence, du sang, des cris et des larmes, nous serons spectateurs de cette histoire, nous verrons comment faire pour rendre un être humain impuissant et insensible, comment Bill se servira d’Alex pour en faire sa marionnette, son chiffon, comment il la contrôlera et la tuera psychologiquement et peut être physiquement qui sait ?]

Revenir en haut Aller en bas
http://www.formspring.me/follow/stream
Yumie
Fondatrice d'ATH



Féminin Age : 30
Localisation : Cherches pas !!
Inscription : 02/04/2009
Messages : 1166
Humeur : Bipolaire.

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Jeu 9 Avr - 10:02



Chapitre 7 : A chaque jour suffit sa peine



Tranquillement installée sur le canapé du salon, Alex regardait la télévision, Tom était sortit pour faire un tour en ville et au grand désespoir de la jeune fille, il n’y avait plus que l’androgyne qui était avec elle, heureusement qu’elle avait appelé Dan et ce dernier avait promit de venir la voir, elle se sentait donc rassurée.
Cependant une chose l’inquiétait quand même, elle n’entendait plus aucun bruit ce qui était étrange car Il était dans la cuisine, Alex se souvenait du regard qu’avait eut Bill pour elle un peu plus tôt ce matin, les yeux rivés et un drôle de regard qui l’avait mis mal à l’aise, elle avait était la seule à le remarquer, chose encore plus inquiétante, c’est pour cela qu’elle avait passer sa matinée devant la télé et a présent priait pour que Dan se dépêche.
Elle se rassurait comme elle pouvait se disant que ce qui s’était passé la dernière fois n’arriverait pas, ils avaient tout les deux grandis, ils n’étaient plus des enfants, ils étaient devenus des adolescents et même s’Il ne la supportait toujours pas il ne lui ferait pas de mal, pas cette fois espérait Alex en sentant les battements de son coeur augmenter au souvenir de la dernière visite des jumeaux.
La sonnerie retentit, elle se leva et courut jusqu’a la porte qu’elle ouvrit a la volée:
-Dan !!! Tu aurais pu venir plus tôt quand même !!
-Moi aussi je suis content de te revoir Alexia, ma mère m’a retenu pour dégager les feuilles devant l’entrée, expliqua le brun en entrant.
La jeune fille fit une grimace:
-M’appelle pas Alexia, mon prénom c’est Alex, et tu pouvais faire ça plus tard, ta mère ne t’oblige jamais à rien, bon viens!! Dit elle en le tirant par le manche.
Il se dégagea de son étreinte:
-Calmes toi, je vais d’abord retirer mon manteau si sa te gêne pas !! Et joignant le geste a la parole, il retira sa parka bleu et son écharpe, puis il se dirigea dans la cuisine Alex sur ses talons, il prit un verre avant de se servir de l’eau, but rapidement et sursauta brusquement, quelqu’un se tenait sur uns des tabourets, un garçon pensait il, les cheveux longs et épars sur son visage très efféminé et pâle, un livre était posé devant lui, il dévisageait impassiblement Dan.
Ce dernier s’avança et osa un timide:
-Salut !!
Bill le regarda puis posa ses yeux sur Alex, avant de se lever et de serrer la main de Dan sans une parole sa grande taille le rendait effrayant, il prit son livre et sortit de la pièce sans aucun autre mot.
Dan fronça les sourcils:
-Bizarre se type, au fait c’est qui ?
-Euh, le fils de mon père....
-Ah tu as un demi frère ?
-Plus ou moins, mais ils sont deux, ce sont des jumeaux, bon tu viens on y va !!
-Mais qu’est ce que t’as aujourd’hui ?
-Rien mais allons y!!
Ils s’assirent sur le canapé en grignotant des chips, Dan parla de la fête de Will qui avait lieu le lendemain, Alex expliqua qu’elle ne pourrait pas y aller a cause de la fête du patron de son père, il haussa les épaules:
-Pas grave je te raconterais...
-Non je ne préfère pas, elle savait que la fête de Will serait super, elle avait invitée beaucoup de monde, il y aurait une fondue au chocolat, un énorme raclette, et pleins d’autre trucs qu’elle allait rater, elle eut une moue contrariée, Dan le remarqua:
-T’inquiètes pas y’en aura d’autres des fêtes, tu sais bien que Will en fait genre tout les mois et puis aussi tout les ans, c’est pas comme si tu n’étais jamais partit non ?
-T’as raison, bon qu’est ce qu’on fait ?
-Attends tu me presses pour que je viennes, une fois que je suis là tu me demande ce qu’on peut faire ?
-On pourrait regarder la télé ?
-Non merci ca je peux le faire chez moi, ironisa Dan, on a qu’a regarder un film c’est mieux que la télé, dit il en se levant, il se dirigea vers l’étagère de DVD en sortit
“Les liaisons dangereuses” avec Malkovitch, il mit le DVD dans le lecteur avant de s’asseoir a côté d’Alex:
-Dit, le garçon là, il est muet ?
-Non pourquoi ?
-Ben je sais pas il parle pas, il est tout calme ....
-Non ça c’est juste parce que tu es là.....répondit la jeune fille avant de reporter son attention sur le film et mettant fin a la discussion.




Alex était clairvoyante, ce qu’elle avait essayée de dire a Dan c’était que Bill était calme seulement lorsqu’il réfléchissait a quelque chose, en l’occurrence il pensait a quelque chose contre elle, c’était juste le calme avant la tempête, elle l’avait comprit, il avait suffit d’un regard, même si elle ne savait pas quand il frapperais elle savait qu’il le ferait et selon elle, elle y était préparée mais, peut on réellement être préparé aux genres d’épreuves qu’elle allait subir ?
Pas sûr lecteur.......






Chapitre 8: Enfin seuls....



Bill était assis sur le lit, dans la pénombre un sourire malsain sur les lèvres et dévisageant la dormeuse, ils étaient seuls a présent, il pouvait faire d’elle ce qu’il voulait, la brûler, la démembrer, la battre a mort, la violer et tant d’autre choses qui l’auraient rendu heureux, mais il ne le ferait pas, en tout cas pas maintenant, il devait agir en silence et ne pas trop se faire remarquer.
L’androgyne observait la poitrine de la jeune fille se soulever a chaque fois qu’elle respirait, il eut alors une illumination : il pouvait l’étouffer dans son sommeil, ça passerait presque pour un accident !!
Il ferma les yeux se délectant, imaginer Alex se débattre et le supplier d’arrêter et de la laisser tranquille le faisait se sentir puissant, le fait est qu’il était puissant, elle n’était qu’une fille, sa mère était une droguée, il se demanda alors si Alex pouvait devenir dépendante de quelque chose, après tout sa mère l’était bien, une junkie, une vulgaire catin qui avait crée le divorce de ses parents a lui, aussitôt une bouffé de haine envahit Bill.
“Ne t’inquiètes pas elle payera son dû, pensa t-il, je vais la tester et voir jusqu’où l’être humain peut aller, son instinct de survie, la pousser dans ces derniers retranchements”

La jeune fille n’était qu’un cobaye pour lui, un rat de laboratoire, dès la première fois qu’il l’avait vu, il l’avait détesté de tout son être, un drame allait arriver, le compte a rebours s’était déclenché, quelques années plus tôt déjà, la jeune fille avait faillit mourir noyée dans la piscine familiale. Une autre fois on avait retiré les freins de son vélo, elle s’était donc retrouvée dans la descente de la rue Wilmin son vélo se ruant a toute vitesse a l’angle de la rue, c’était Tom qui l’avait rattrapé de justesse, elle s’était aussi retrouvé enfermé dans les toilettes du restaurant Italien, tout cela avait été qualifié d”accidents” la dernière et pire chose qui lui arriva fut l’incident du puits derrière l’ancienne maison, la jeune fille y avait passé des heures criant et appelant celui qu’elle considérait comme son père, c’était sans compter sur l’aide de Bill qui était resté penché sur le rebord lui disant de s’accrocher tout en chantant et en mangeant des bonbons.
Elle le souvenait que c’était lui qui l’y avait poussée en lui disant froidement “ Au revoir” ce fut Jörg qui l’en sortit lorsqu’il revient du travail, Bill était accouru au devant de lui en criant qu’Alex s’était jeté dans le puis, il avait réussit à en extraire la jeune fille de justesse.
Suite a tout ces “accidents” Jörg prit l’initiative de déménager, la question était de savoir ce qui se passerait cette fois.


Alex poussa un soupir et se retourna, elle sentit une présence et ouvrit instinctivement les yeux, elle aperçut Bill assit sur son lit, ce dernier plaqua sa main sur sa bouche et la renversa sur le lit:
-Chut !! Alors tu as bien dormi ? Où est ton petit copain ?
Je venais juste m’assurer que tu allais bien, mon père a appeler, il ne rentrera pas avant 22 heure, Tom est avec un de ses copains du coup on est tout seuls juste toi et moi....tu sais comme cette dernière fois......
La jeune fille se débattit, il retira sa main de sa bouche et la toisa, avant de poser sa main sur sa gorge et d’enserrer son cou:
-On étrangle les gens qui gigotent trop tu sais ?
Tu ne voudrais pas que je t’étrangle ? Si ? Demanda il en appuyant, la jeune fille poussa un petit cri et ferma les yeux, la dernière fois qu’elle s’était retrouvé seul avec lui il avait faillit la tuer et l’avait regarder se noyer, aujourd’hui il était toujours plus grand et plus forts qu’elle mais elle ne se laisserait pas faire, elle se débattit plus fort et lui mit un coup de coude dans les côtes, avant de descendre du lit et de sortir de la pièce en courant, l’androgyne la traita de tout les noms et courut derrière elle.



Chapitre 9: Cache-cache


Alex courut en direction des escaliers, elle entendait Bill s’énerver contre elle, la jeune fille descendit rapidement et courut dans la salle à manger.
Les pas de l’androgyne se firent de plus en plus proches, elle l’entendait arriver instinctivement elle se cacha derrière une statue.
L’androgyne se dirigea vers le sous- sol, une fois dans la cave il alla vers les fusibles et coupa le courant, plongeant la maison dans l’obscurité la plus totale, il sourit et sortit de la cave, a la recherche d’Alex.
La jeune fille ferma les yeux, elle comprit qu’ils avaient dépassés le stade du petit jeu, jeu qu’elle avait inconsciemment commencée lorsqu’elle s’était débattu et qu’elle avait courut.
Alex s’accroupit et ferma les yeux, recroquevillées sur elle même, elle avait une peur bleue du noir et ça Bill ne l’avait apparemment pas oublier...
-Petite Lexie , tu veut jouer a cache-cache ? Un sourire se dessina sur le visage de l’androgyne qui entra dans la salle à manger, mais tu sais que si je t’attrape tu n’aura pas un simple gage....j’aurais le droit de m’amuser avec toi ?
Alex mit sa main devant sa bouche pour ne pas se faire entendre, sa respiration se faisait de plus en plus forte, son coeur menaçait de la lâcher, c’est alors qu’elle aperçut Bill, sa silhouette se dessinait sur les murs, il était grand et fin, un sourire malveillant sur les lèvres.
Qu’allait il lui faire ? Autrefois , il s’amusait à lui faire croire des choses dangereuses ou la mettait dans des situations périlleuses mais il avait grandit, il était plus intelligent et machiavélique.
Il scruta l’arrière du meuble télé, elle en profita pour se frayer un chemin discret jusqu’a l’entrée, elle monta les escaliers en catimini et hésita longuement entre sa chambre et celle de Jörg où elle était sûre qu’il ne viendrait pas la chercher.
Une fois à l’intérieur, elle entra dans l’armoire en se haïssant, elle n’arrivait pas à croire qu’elle se cachait ainsi dans une armoire comme lorsqu’elle avait 8 ans.
Elle détestait Bill de lui faire subir ça, et ce n’était que le commencement, il l’avait toujours mise mal à l’aise, d’abord avec son regard ensuite avec ses paroles et son attitude.
Il avait proposé une fois de l’enterrer vivante et de la déterrer ensuite, il aurait mit son plan à exécution si Tom n’avait pas proposé un autre jeu, elle frissonna en y repensant.
Un bruit lui parvint, l’escalier grinça, il arrivait !!
Elle respirait et tremblait de plus en plus fort, en priant pour que Tom rentre le plus vite possible, la porte de sa chambre claqua:
-Si tu sors maintenant, je te ferait pas grand chose mais si tu m’oblige à continuer de te chercher ainsi, je vais me fâcher !!! il approchait de la pièce, Alex ferma les yeux, elle ne voulait pas qu’il la trouve, elle ne voulait pas qu’il entre dans la chambre et pourtant.......
La porte s’ouvrit, la jeune fille sursauta et se força à respirer calmement, il ne pourrait pas savoir où elle était si elle ne faisait pas de bruit tout irait bien, il se déplaçait silencieusement tel le prédateur cherchant sa proie, il s’arrêta devant le lit et lentement, fit un tour sur lui même avant d’aller droit a l’armoire et de l’ouvrir violemment:
-Peek a boo !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.formspring.me/follow/stream
Yumie
Fondatrice d'ATH



Féminin Age : 30
Localisation : Cherches pas !!
Inscription : 02/04/2009
Messages : 1166
Humeur : Bipolaire.

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Jeu 9 Avr - 10:07


Chapitre 10 : Les règles du jeu et le maître du jeu



Un sourire se dessina sur ses lèvres, il tira la jeune fille a l’extérieur :
-Pourquoi tu te caches comme ça ? Tu as peur de moi ? Demanda t-il faussement triste, viens on va faire un jeu, proposa t-il en l’emmenant avec lui.
L’androgyne marchait tranquillement dans le couloir, sa silhouette apparaissant sur le mur, il traînait la jeune fille derrière lui, elle respirait difficilement, ils passèrent devant l’escalier et s’arrêtèrent devant la porte de la chambre d’Alex.
D’un coup de pieds, l’androgyne ouvrit la porte et tira la jeune fille a l’intérieur, il la jeta sur le lit et s’assit sur la chaise de bureau.
Bill soupira visiblement blasé et dévisagea la jeune fille recroquevillée sur son lit et tremblante de peur, il savait qu’elle détestait l’obscurité et c’est pour cela qu’il ne prit pas la peine d’allumer la lumière, autant la mettre dans le bain de suite......
-Ecoutes moi Alex, arrêtes d’agir comme si c’était moi le Grand Méchant loup, je ne vais rien te faire, tout ce que je veux c’est qu’on s’amuse, rien que toi et moi.
Il marqua une pause a la fin de cette phrase et se leva pour se rapprocher d’elle, il la toisa, et s’assit au bord du lit:
-C’est toi qui a commencer, tu m’a fait mal et tu as courut j’en ai déduit que tu voulais jouer avec moi, donc instaurons les règles de notre jeu, je suis le maître, ce sera mes règles et tu devra t’y contraindre et les respecter.
Alex commençait à respirer difficilement, si jamais elle faisait une crise d’asthme ici, ce ne serait pas Bill qui allait l’aider elle en était sûre.
-Ne commences pas à respirer comme ça, tu sais que ça m’énerve !!
Et puis si tu fait une crise, tu mourra, ce serait bête tu ne trouves pas ? Mais tu pourrait rejoindre ta dépravée de mère et ce serait bien pour tous, mais, mais tu ne serait plus là pour jouer avec moi, et je ne veut pas ça....pas maintenant en tout cas, il caressa le front de la jeune fille et s’assit en tailleur sur le lit qui s’affaisse un peu plus sous son poids.
Alex tremblait, de peur de dégoût et de rage, la façon dont il parlait de sa mère la mettait hors d’elle, la manière dont il la touchait, dont il s’appropriait les lieux et ici en l’occurrence sa chambre a elle, elle ne pouvait rien faire si jamais elle protestait elle savait ce qui se passerait.
Elle ne voyait pas les yeux de Bill, seulement le blanc de ses yeux ce qui l’effrayait, elle se dégagea brusquement de la main du garçon qui redessinait ses lèvres, il fronça les sourcils et la maintient fermement contre le lit:
-T’as pas bien comprit ? Je fais ce que je veux, c’est moi le maître du jeu !!
Il caressa les cheveux longs de la jeune fille, et poussa un soupir d’aise :
-Tu sais tu ressemble un peu a une poupée de porcelaine, mais tu n’est pas cassable, enfin pas comme les vraies poupées de porcelaines, on peut te faire tomber par terre ou te frapper violemment contre un miroir et tu n’aura rien ou peut être les os cassés mais pas la peau........enfin bon c’est dommage, ne t’inquiètes pas je ne suis pas attiré par toi, mais tu m’amuses beaucoup, ajouta t-il en promenant ses longs doigts sur le nez fin de la jeune fille, une larme perla au coin de l’oeil d’Alex.
L’androgyne ne remarqua pas la larme jusqu’a ce qu’elle glisse sur le bout du nez de SA poupée, il prit alors un mouchoir sur la commode et essuya la larme, qui fut suivit d’une deuxième, puis d’une troisième suivit des sanglots d’Alex, il posa alors un doigt sur a bouche de la jeune fille:
-Chut !! On vient juste de commencer tu va pas pleurer, et puis les poupées ne pleurent pas, alors arrêtes !!
-Je ne suis pas une poupée, laisses moi tranquille, se défendit Alex
-Bien sûr que si, tu crois que MON père t’as gardée toutes ces années juste par charité ? Mais na c’est pour me faire plaisir depuis que je suis petit il sait que je m’amuse follement avec toi, c’est comme s' il t’avait acheté tu vois le concept ?
Alex s’assit et lui lança un regard noir:
-Je ne suis pas un objet !! Cria t-elle
Bill fronça les sourcil et eut un air mauvais, il allait répondre mais un bruit se fit entendre au rez de chaussé, mettant fin a la première vraie altercation des adolescents.

Chapitre 11: Double Jeu


-On reprendra cette conversation !! La menaça Bill en sortant, il descendit les escaliers, c’était Tom apparemment qui se plaignait du temps.
Une fois seule Alex se leva et alla dans la salle de bains, elle alluma la lumière et se passa de l’eau sur le visage, elle se redressa et s’essuya d’un revers de main, quand elle se rendit compte qu’il était derrière elle, elle n’eut pas le temps de se retourner, il plaqua brusquement sa main sur la bouche de la jeune fille mortifiée.
Alex essaya de se débattre et fit tomber le dentifrice par terre, Tom demanda a son frère si tout allait bien:
-Oui, oui, c’est juste le dentifrice qui est tombé c’est rien, je suis trop maladroit, répondit il.
-Où est Alex ?
-Dans sa chambre, bouges pas j’arrive !! Son sourire laissa place a un horrible rictus, un frisson parcouru l’échine d’Alex, qui voyait tout sur le miroir, Bill était vraiment très fort, il avait plusieurs facettes, il était manipulateur, si elle devait le qualifier elle aurait appeler “Double face”.
Comment pouvait il garder son sang froid ainsi ?
Il sourit et se pencha a l’oreille de la jeune fille:
-Pour en revenir a notre conversation, tu n’est pas un objet Alex, tu es MON objet et tu verra tu fera tout ce que je voudrais, bientôt je n’aurai même plus besoin de te demander , tu le fera par toi même, et crois moi tu va peut être y prendre plaisir.
La jeune fille se débattit violemment, Bill prit alors une lame de rasoir sur le rebord du lavabo et l’appuya fortement sur le cou d’Alex qui se figea:
-Ne m’obliges pas, tu sais que je le ferais hein ?!! Réponds !!
La jeune file pleurait pour de bon a présent, elle se sentait humilier.

Et encore tu n’a rien vu petite Lexie..........
lle hocha la tête en essayant de ne pas sangloter trop fort et ferma les yeux priant pour qu’il la lâche, elle n’en pouvait plus, cette journée avait été trop éreintante, elle sentait ses jambes trembler et sa respiration s’accélérer, les larmes coulaient abondamment a présent, ca ne lui suffisait pas de l’insulter, il la menaçait.
L’androgyne la relâcha:
-Je t’attends en bas !!
Il sortit de la salle de bains et descendit une nouvelle fois les escaliers laissant la jeune fille seule.
Tremblante de tout ses membres, elle inspira et observa son reflet dans le miroir, avant de sortir de la salle de bains et de descendre a contrecoeur au salon.
Tom était en train de regarder la télévision, il la salua et reporta son attention sur le contenu de l’écran, Bill était debout derrière son jumeau et la regardait d’un air malveillant, Tom se tourna vers lui pour lui demander a quel heure rentrait leur père, aussitôt son visage changea et devient bienveillant, on aurait pas dit la même personne.
Alex lui lança un regard effrayé, il faisait vraiment peur, il avait juste l’air gentil mais ce n’était pas le cas et tout le monde le voyait comme un gentil garçon sauf elle, elle savait déjà que si elle s’en plaignait personne ne la croirait, elle était condamné, elle eut une vision fugitive de la lame sur son cou et frissonna de peur, elle devait trouver un prétexte pour ne plus rester seule avec lui.




Chapitre 12: Prise de conscience





Recroquevillée dans son lit, la couette remonté jusqu’au menton, la jeune fille respirait difficilement, elle était couchée depuis a peine trente minute et n’arrivait pas à s’endormir.
Tom était dans sa chambre et elle espérait qu’il en était de même pour son jumeau,
elle n’avait pas mangée avec eux car elle ne supportait plus les regards en coin de Bill, tout l’insupportait chez ce garçon, il était faux, sournois et manipulateur mais ce qui l’énervait c’était le fait que personne n’était victime de son comportement sauf elle.
Un gargouillement ramena la jeune fille a la réalité, elle avait peur de sortir et de se retrouver nez à nez avec Bill, surtout que Jörg n’était toujours pas rentré, il ne devait plus tarder elle se rassura en se promettant de manger lorsqu’il serait là.

Bill était déambulait dans le couloir, le sourire aux lèvres il s’arrêta devant la chambre d’Alex, il savait qu’elle ne dormait pas même si la lumière était éteinte et qu’il n’y avait aucun bruit, elle devait probablement s’inquiéter pour “ son père” pensa t-il en grimaçant.
L’androgyne continua son parcours et descendit les escaliers silencieusement, il ne prit même pas la peine de s’accrocher a la rambarde, c’était comme si il voyait aussi bien la nuit que le jour, comme un automate il se dirigea vers la cuisine et ouvrit le frigo d’où il sortit du fromage et du jambon, il s’attabla et armé d’un couteau commença à manger.
Il se félicitait intérieurement, il avait réussit à effrayer Alex, ce n’était plus qu’une question de temps pour qu’elle veuilles partir d’elle même ou que tout le monde la prenne pour une folle....... il regrettait une seule chose : ne pas l’avoir tailladé quand il la tenait encore dans la salle de bains, mais il ne devait pas aller trop vite “Chaque chose en son temps” pensa t-il.
Une seule chose occupait son esprit a présent savoir combien de temps elle pourrait supporter ces “incidents” quotidiens, elle avait l’air bien plus déterminée que la dernière fois qu’ils s’étaient vus.
Les choses avaient vraiment changées, autrefois, Alex était chétive et naïve mais aujourd’hui elle était toujours chétive mais moins naïve, elle avait osé lui répondre un peu plus tôt qu’elle n’était pas son objet, il l’aurait giflé si Tom n’avait pas fait son entrée.

La porte d’entrée s’ouvrit dans un grincement sinistre, le jeune homme se leva et partit en direction de l’entrée, son père se tenait dans l’embrasure de la porte de la neige sur son manteau et sur sa tête, l’air fatigué, il parut surprit de voir son fils :
-Bonsoir, tu n’est pas couché ?
-Non, je mangeais, pourquoi tu rentres si tard ?
-Les routes, enfin le trafic, laisses moi retirer mon manteau et je te rejoint dans la cuisine, éluda l’adulte en retirant la neige qui était sur son manteau tandis que Bill regagnait sa place.


Alex avait entendu le grincement familier de la porte d’entrée, mais elle n’osait toujours pas se lever, assise sur son lit elle cherchait un moyen de sortir discrètement sans que Bill- qui était a l’autre bout du couloir - ne le remarque, et surtout elle n’était pas sûre que Jörg était rentré, il était possible que ce soit Tom qui soit sortit ou qui rentrait. Un gargouillement plus violent l’effraya elle comprit qu’il fallait manger et maintenant , elle se leva donc et mit ses chaussons et son peignoir avant de se diriger vers la porte de sa chambre en essayant de se rassurer.
Elle alluma la lumière dès qu’elle fut hors de la chambre, avant de prendre les escaliers, elle sourit en apercevant les affaires de son père dans le vestibule, de la lumière lui parvenait de la cuisine elle y entra le sourire aux lèvres.
Dès qu’il la vit, Jörg tendit les mains vers elle, Alex remarqua Bill mais fit comme si elle ne l’avait pas vu, maintenant elle n’était plus seule avec lui, elle sourit et se dirigea vers l’adulte qui la prit dans ses bras, elle lui rendit son étreinte en ignorant l’androgyne.



Debout sur le sol de la cuisine, Bill observait le spectacle de son père dans les bras de celle qu’il considérait comme sa fille, celle qui le remplaçait depuis longtemps, bien trop longtemps.
Il se rendit compte qu’il n’avait plus aucun liens avec son propre père, il était spectateur de cette scène, ce moment de tendresse entre un père et sa fille, en l’occurrence son père a lui, cette fille lui avait déjà trop prit, il hésita entre la tristesse et la haine, puis sans dire un mot monta les escaliers et éteignit la lumière.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.formspring.me/follow/stream
Yumie
Fondatrice d'ATH



Féminin Age : 30
Localisation : Cherches pas !!
Inscription : 02/04/2009
Messages : 1166
Humeur : Bipolaire.

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Jeu 9 Avr - 10:09

Chapitre 13: Vengeance



Alex mangea rapidement un cheeseburger souhaiter une bonne nuit a “son” père avant de remonter les escalier en se félicitant intérieurement, c’était sa première victoire, elle avait bien vu le regard que Bill avait posé sur elle, et même si cela ne présageait rien de bon, elle en tirait une petite satisfaction.
La jeune fille atteignit le premier étage et se dirigea vers la porte de sa chambre quand elle trébucha sur quelque chose et tomba de tout son long sur le sol de marbre, elle poussa un petit cri de douleur en sentant son genou droit la lancer violemment.
Elle leva la tête a la recherche de l’objet responsable de cette chute, ses yeux se posèrent sur Bill qui était debout derrière elle un sourire machiavélique aux lèvres.
-Alex qu’est ce que c’est ?
L’intéressée releva la tête et s’apprêtait à répondre lorsque l’androgyne lui fit un regard entendu:
-Je....sa va j’ai trébucher, bonne nuit, elle se releva tant bien que mal et boita jusqu’a sa chambre quand elle se sentit retenu, elle fit volte fac a contrecoeur et planta ses yeux dans ceux de Bill.
-Je te souhaite une très bonne nuit, on se verra demain petite Lexie..........
La jeune fille ne répondit pas et claqua sa porte bruyamment.
L’androgyne en fit autant et était dans son lit quelques secondes plus tard, il réalisait vraiment le lien qui liait Alex et son père, et il se l’avouai a demi-mot : il était jaloux que son père le préfère a cette fille. Il eut une idée furtive qui lui arracha un léger sourire, il se souvint qu’il y’avait la fête du travail de son père le lendemain, il s’endormit sur cette idée.
Couchée dans son lit, Alex se frottait le genou, la douleur était moins intense mais bien présente, elle détestait Bill de lui mener la vie si dure, elle ne lui avait rien fait et ne lui parlait même pas, espérant que les choses se tasseraient elle s’endormit quelques minutes plus tard.
Elle eut un sommeil agité, quelqu’un la prévenait d’un danger et lui conseiller de ne pas sortir de la maison, elle n’arrivait pas à définir le sexe de cette personne, homme ou femme ?

Jörg réveilla Alex le lendemain et lui ordonna d’aller prendre sa douche en vitesse et de le rejoindre dans la cuisine juste après, la jeune fille poussa un grognement et rabattit la couette sur sa tête.
Une fois seule elle ferma les yeux essayant de se rendormir, c’était le week end, elle avait bien le droit de passer plus de temps au lit non ?
Apparemment l’autorité parentale en avait décider autrement, cinq minutes plus tard, elle se sentit qu’on lui arrachait sa couette, la jeune fille essaya de s’y agripper mais son père était plus fort qu’elle:
-J’ai dit debout !! Tu va nous mettre en retard, vraiment y’en a pas un pour rattraper l’autre, entre Bill, Tom et toi je sais plus où donner de la tête, lèves toi !!
-J’ai sommeil...Commença Alex d’une voix enrouée.
-Eh bien tu dormira dans la voiture, en attendant lèves toi !!!
La porte claqua dix secondes plus tard, l’adolescente poussa un juron et se leva, elle s’aperçut que son genou lui faisait toujours mal et le frotta vigoureusement priant pour que la douleur disparaisse et maudissant l’androgyne.

Chapitre 14 Le calme avant la tempête



Une fois douché et habillée, la jeune fille rejoint les Kaulitz dans la cuisine où ils déjeunaient en silence seul, la radio grésillait, une douce odeur de café embaumai la pièce et l’horloge murale indiquait 9 h 06, Alex fit une grimace et s’assit a côté de Tom en évitant soigneusement le regard de Bill.
Jörg lui donna un bol de chocolat chaud et un verre de jus d’orange en lui demandant de se dépêcher, cette fois s’en était trop, elle ne pouvait même plus prendre son petit déjeuner en paix !!
-Laisses moi tranquille, si t’es si pressé part devant je te rejoindrais plus tard !!
L’adulte fronça les sourcils, Bill sourit et Tom dévisagea Alex, apparemment elle n’était pas de bonne humeur.
-Que t’arrive t-il Alex ? C’est la première fois que tu me parles ainsi ?
-Rien, j’ai juste envie de prendre mon petit déjeuner sans qu’on me presse si c’est pas trop demander, répondit la jeune fille en buvant une gorgée de sa tasse, Jörg ne dit rien et reporta son attention sur le journal qu’il lisait un peu plus tôt.
Trente minutes plus tard, la voiture roulait sur l’autoroute, Sammy Deluxe criait dans les enceintes et Tom l’accompagnait assis du côté passager, Bill et Alex étaient derrière, l’androgyne lisait un livre et semblait totalement absorbé par le contenu de ce livre, aussi la jeune fille en profita pour l’observer, ça faisait plus de desux heures qu’ils étaient debout et il ne lui avait toujours rien fait.
Elle se demandait si il était fatigué ou malade, et espérait qu’il ne ferait rien lorsqu’il serait seul, hélas elle savait très bien que c’était le moment qu’il attendait pour lui montrer de quoi il était capable.....
Alex poussa un soupir de soulagement et posa sa tête sur l’appui-tête en regardant a l’extérieur, cette journée promettait, elle se retrouvait a une fête du travail de son père avec un garçon qui voulait sa peau et qui attendait seulement le moment opportun.
Une idée la traversa alors, elle ferait tout pour ne pas se retrouver seule avec lui, elle l’éviterait toute la journée et irait se coucher dès leur retour, la jeune fille sourit a cette idée et posa le casque de son I-pod sur ces oreilles avant de fermer les yeux et de s’endormir.
Ils arrivèrent deux heures plus tard, de nombreuses personnes étaient déjà présentes, les trois adolescents allèrent s’asseoir directement sur des chaise près du buffet, Tom se leva pour aller parler a une blonde aux yeux verts laissant Alex et Bill seuls. La jeune fille se leva et courut presque jusqu’au buffet, elle changea de table et s’assit entre deux jeune filles du nom de Carlota et Misha, leur conversation se basait uniquement sur les garçons et le sexe, Alex n’écoutait même pas, elle ne quittait pas les yeux de l’endroit où était l’androgyne et rageait de rater la fête de Will.
Elle chercha son père des yeux, il était en grande conversation avec son patron et parlait avec forces gestes, elle soupira, décidément elle était en trop ici.
Le fait de rester assise bêtement à regarder les autres danser l’énervait quelque peu, heureusement le déjeuner fut servit avec un léger retard, et toutes les convives reprirent place a table, elle n’eut pas la force de changer de place et mangea donc avec ses deux nouvelles “acolytes”. Picorant de ci de là, et écoutant les conversations des autres elle se rendit compte qu’elle avait une attitude peu polit mais haussa les épaules a cette idée, si elle n’avait rien à dire ce n’était pas de sa faute, les serveurs apportèrent le dessert, la jeune fille prit son temps, la plupart des convives dansaient sur la piste , c’était un slow Alex grimaça de dégoût quand elle vit son père et Mademoiselle Pomeroy enlacés, elle eut a peine le temps de finir que Bill approchait a grand pas, il sourit :
-Je voulais juste savoir si tu aurait l’obligeance de m’accorder cette danse ?
L’”obligeance” c’était le cas de le dire, elle s’apprêtait à dire non, mais elle se rendit compte que quelques personnes la dévisageait, contrainte et forcée, la jeune fille se leva la main dans celle de l’androgyne.


Chapitre 15 : Danse macabre



Alex n’était pas rassurer du tout, elle ne comprenait pas ce que lui voulait Bill, elle qui avait tout fait pour l’éviter, elle n’eut pas le temps de penser plus car l’androgyne la tira a lui. La jeune fille remarqua que la plupart des convives les observaient amusés.
Il faut dire que ce couple était plus ou moins trivial, le jeune homme était tout de noir vêtu et si grand qu’il se courbait presque pour être a la hauteur de sa cavalière le sourire aux lèvres et l’air assuré, tout cela contrastait fortement avec la jeune femme qui arborait un air d’appréhension totale, sa robe blanche ondulait avec son corps souple et sa démarche peu assurée lui donnait un air enfantin, on aurait dit qu’elle allait a l’abattoir et pour cause......
Bill la tenait fermement contre lui, il se pencha :
-Alors tu pensais vraiment pouvoir m’éviter toute la journée ? On a encore énormément de trucs à se dire petite Lexie.....
Cette dernière ne répondit pas se contentant de prier pour que le slow se termine le plus rapidement possible, la main de l’androgyne sur sa chute reins la gênait, elle n’aimait pas ce contact. Un frisson lui parcourut l’échine, l’androgyne le sentit un sourire en coin se forma sur son visage :
-Je te fait tant d’effet ? Alex ne répondit pas, se réfugiant dans le mutisme et fermant les yeux sentant que le contenu de son estomac remontait dangereusement, elle se laissa aller et alla même jusqu’a poser sa tête sur la poitrine de Bill dans sa détresse.
-Moment de faiblesse ?
-.........
-Tu as vraiment de la chance qu’il y’ait du monde autour de nous crois moi.....
Si je le voulais je t’étoufferais en même pas cinq minutes et j’irais loin pour y brûler ton corps ou, et il sourit a cette idée je pourrais te faire boire de l’acide ou du poison et tu mourrais en peu de temps mais ce serait trop risqué pour moi, le meilleur moyen reste encore de t’emmener loin, quelque part où personne ne te retrouverais et où je serais seule a aller.
Je pourrais aussi te violer, et te faire du mal avec différents objets, mais dit moi, tu es vierge ?
La jeune fille respirait difficilement, de fines gouttes de sueur perlaient sur son visage pâle, elle eut un haut le coeur mais se contint tout de même, il fallait qu’elle s’asseye au plus vite, d’un mouvement brusque, Alex retira sa tête du torse de son cavalier, erreur fatale, elle vacilla et serait probablement tomber si Il ne l’avait retenu.
-Ne me dit pas que tu as des nausées ? On commence juste à parler tu attendra, c’est pas tout les jours qu’on à se genre de discussion.
Dit moi que voudra tu que l’on joue pour ton enterrement ? Tu préférerait être incinéré ou enterrée ? Il faut que je sache pour la suite de mes projets tu comprend ? Je te doit au moins ça? Tu sais il y ‘a des gens qui ne sont pas fait pour vivre longtemps et tu en fait partit, c’est donc un service que je te rends, tu rejoindra ta mère, tu ne sera plus en trop c’est évident que mon père en a marre de toi, tu n’est qu’une charge pour lui et tout le monde ici te regarde avec compassion, j’ai bien remarqué quand on est arrivé et......
Alex s’arrêta un moment et fut prise d’un violent haut le coeur, cette fois ce n’était qu’une question de minutes avant qu’elle ne rende tout ce qu’elle avait dans l’estomac, Bill l’avait comprit, remarquant que quelques couples les observaient, il sourit, prit la jeune fille par la taille et se dirigea vers les toilettes des femmes.
Il tient la porte et poussa la jeune fille a l’intérieur, elle tituba jusqu’a la cuvette et pencha sa tête.
L’androgyne s’assit près des lavabos un sourire aux lèvres, le vomissement de la jeune fille lui parvenait de l’intérieur.
Bill eut alors la brillante idée de l’aider à vomir.....

Revenir en haut Aller en bas
http://www.formspring.me/follow/stream
Yumie
Fondatrice d'ATH



Féminin Age : 30
Localisation : Cherches pas !!
Inscription : 02/04/2009
Messages : 1166
Humeur : Bipolaire.

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Jeu 9 Avr - 10:13


Chapitre 16 : Machiavélisme






L’androgyne se leva et défroissa les plis de sa chemise avant de s’adosser contre la porte des toilettes, il s’assit et plia les genoux désinvolte, Alex respirait difficilement a présent, accroupit face a la cuvette et essuyant son front d’un revers de main, elle se sentait moins nauséeuse.
-Il fallait pas manger autant....commença Bill
-Fous moi la paix !!!
L’androgyne écarquilla les yeux, et sourit :
-Je ne ferais pas la maline si j’était a ta place, les hauts le coeur et vu tout ce que tu t’es enfilé.....attends un instant je reviens, annonça t-il en sortant.
Une fois seule, Alex se leva essayant de sortir de la pièce, elle ne parvint qu’a tituber et à s’effondrer sur un des lavabos, inquiète et tremblante, la jeune fille se demanda ce qui lui arrivait, certes elle avait beaucoup mangé et vite mais cette fois ci elle se sentait fiévreuse.
Alex lista alors ce qu’elle avait mangé : du gâteau, du chocolat, du saumon, des canapés, du foie gras, des pomme dauphinoises, du jambon .....et bien d’autre trucs dont elle ne se souvenait plus mais peut être que le problème ne venait pas de la nourriture, peut être était ce ce qu’elle avait bu ?
Elle se souvint avoir prit trois verres de Vodka, un de champagne, et un verre de cidre que Carlotta lui avait servit, elle finissait sa Tequila quand l’androgyne était venu l’inviter à danser.
Cependant, elle était persuader qu’il n’y’avait rien avec la boisson non plus, les deux filles qui étaient avec elles un peu plus tôt avait bu exactement la même chose si ce n’était plus et elle n’était pas sujettes a des nausées, elle cherchait à comprendre quand la porte s’ouvrit sur Bill qui portait une part de gâteau et un verre de Vodka qu’il lui tendit.....elle se redressa et lui lança un regard noir, elle commençait à comprendre...
-Tu as mit quelque chose dans mon verre ?
L’androgyne fit une drôle de grimace, il sourit et s’approcha de la jeune fille:
-Et si c’était le cas ?
Alex sentit une bouffé de chaleur monter en elle, elle le détestait, elle ferma les yeux et s’appuya contre le lavabo:
-Quand ?
-Oh c’était ce matin dans ton verre de jus d’orange, quand même tu as mit du temps à t’en rendre compte...... Tiens bois! Ordonna t-il en lui tendant le verre de Vodka.
Alex ne prit même pas la peine de répondre, elle le contourna et s’apprêtait à sortir mais il la retint et la ramena vivement contre le lavabo :
-Bois !!
-Va te faire foutre!!!
-Ne me parles pas comme ça, je suis ton aîné, ah je vois tu te dit que j’ai peut être mis de l’antabuse dans ton ce verre aussi...
-De l’antabuse ?? Tu as mit de l’antabuse dans mon verre ? Le truc pour les alcooliques ? Je.....elle n’eut pas le temps de finir sa phrase elle courut dans la cabine et eut juste le temps de se pencher sur la cuvette.
L’androgyne posa son verre sur le rebord du lavabo et balaya les cheveux de la jeune fille qu’il retient :
-N’allons pas mettre du vomi sur ta crinière, si tu n’avait pas but autant tu ne te retrouverais pas ici...
C’était juste un avant goût de ce qui t’attend, tu comprend je ne suis pas un salaud, je ne fais pas tout d’un coup, on va y aller progressivement Lexie, tu veut faire partit de ma famille il va falloir en payer le prix.....



Chapitre 17 : Frayeur




Alex était dans son lit, emmitouflé dans sa couette, elle n’était plus malade mais était tout de même montée se coucher directement après l’événement.
La chambre était plongée dans la pénombre, la jeune fille entendait des éclats de voix provenant de la cuisine, elle espérait de tout coeur que Bill était en bas et pas devant sa porte en train de la surveiller.
Elle trembla rien qu’a l’idée de le voir devant sa porte, son regard noir et malsain posé sur elle et son habituel sourire en coin qui la mettait tout le temps mal a l’aise, elle eut une sueur froide mais ne retira pas la couette pour autant, tant qu’elle était a l’intérieur tout irait bien, elle serait intouchable, du moins elle voulait s’en persuader.
Un peu plus tôt dans la voiture alors qu’elle avait été malade, il s’était proposer pour l’accompagner vomir sur le bord de la route, et en avait profiter pour la prévenir qu’il la verrait ce soir et qu’il espérait passer la journée avec elle le lendemain, elle l’amusait, avait il expliqué, parce qu’elle se savait déjà condamner et qu’elle ne faisait rien pour arrêter ça.
Alex fronça les sourcils, peut être avait il raison ?
Elle aimait peut être lui servir de victime, peut être voulait elle ce qui lui arrivait, après tout elle ne se défendait jamais ou alors pas vraiment, IL avait toujours le dessus, peut importe ce qu’elle disait ou faisait, Il gagnait toujours.
C’était comme un jeu pour lui, il savait avant même de commencer qu’il allait être gagnant et il en prenait un réel plaisir tout comme un chat chasse une souris.
Et s’il la tuait ? Il pourrait faire passer l’”incident” pour un “accident”, il avait un pouvoir de persuasion supérieure a la moyenne, un talent pour la manipulation et était excellent comédien, ses pensées lui donnèrent un haut le coeur.
Alex se contint tout de même et s’assit sur son lit ses cheveux en bataille retombait et collait sur son front et ses épaules, elle remarqua alors qu’elle transpirait, bien qu’il faisait froid et qu’on était en Octobre, elle ouvrit la fenêtre de sa chambre et courut plus qu’elle ne marcha a son son lit, se demandant ce que serait sa peine le lendemain.


Assis dans le couloir et fixant le sol d’un air euphorique, Bill Kaulitz se remémorait cette journée, cette fille était décidément trop naïve, elle devait croire qu’il ne lui ferait rien et qu’il essayait seulement de la menacer par de petits actes, elle était loin de se douter de ce qui l’attendait, demain serait un autre jour, avec plus d’incidents, il avait toute cette nuit pour réfléchir a ce qu’il lui ferait prochainement.
Il voulait quelque chose de subtil, il se souvint alors qu’elle avait eut une petite altercation avec Jörg un peu plus tôt, une terrible idée lui traversa l’esprit : il allait brouiller son père et Alex, après tout cette fille le voyait comme son père, c’était le seul lien qui faisait qu’elle était présente chez lui en ce moment même.
S’il réussissais à crée des tensions entre “père “ et “fille”, Alex perdrait sa crédibilité et l’ affection que lui portait Jörg, ainsi il serait libre d’en faire ce qu’il voudrait et personne ne la croirait......
Il rit doucement avant de fermer les yeux se délectant d’un spectacle qu’il était seul à connaître et a voir.

Ce qui entre nous et beaucoup mieux lecteur.



Chapitre 18: Manipulation






La porte s’ouvrit dans un grincement sinistre, elle ferma les yeux de peur qu’il ne s’approche et s’aperçoive qu’elle ne dormait pas.
La tête de l’androgyne apparut dans l’embrasure de la porte, Alex se raidit et retint son souffle.
Il entra après s’être assuré que personne n’était derrière lui, il savait qu’elle ne dormait pas, il l’avait prévenu qu’il viendrait la “border”.
Lorsqu’il s’assit sur le lit, un tremblement prit la jeune fille :
-Je sais pertinemment que tu ne dors pas Alex en plus tu vient de te trahir, je te fais si peur que ça ?
Hésitant entre la colère et la peur l’intéressée opta pour le mutisme ce qui eut le don d’agacer l’androgyne:
-Comme d’habitude tu ne dit rien, je viens de la part de mon père, mais si t’en fous......éluda t-il en se relevant.
-Qu’est ce qui se passe ? Que veut il ?
-Il te demande d’aller chercher des cigarettes au tabac.
-Mais il est 22 heure 13 !!
-Certes mais c’est ouvert jusqu’a trente, fais vite, j’aurais bien été moi même mais je ne sais pas où c’est, se justifia t-il.
La jeune fille poussa un soupir exaspéré et sortit du lit, elle s’habilla et était tellement furieuse qu’elle ne remarqua pas qu’elle n’était pas seule.
Pourquoi Jörg ne lui avait il pas demander lui même ?
Pourquoi fallait il qu’il passe par Bill ?
Elle allait sortir de la chambre mais il la retint :
-Tiens voilà l’argent, il est dans sa chambre donc je lui avance , je t’accompagne en bas, proposa t-il, la jeune fille le dévisagea et prit le billet qu’il lui tendait , sa gentillesse soudaine était bien trop soudaine mais elle ne releva pas et sortit de la pièce.
Alex passa son manteau et son écharpe, l’androgyne lui ouvrit la porte, elle sortit et se rendit compte qu’elle n’avait pas prit ses clés:
-Pas la peine je t’ouvrirai, la rassura Bill, elle eut un sourire sceptique et alla chercher son trousseau.
Comme s’il allait l’aider en quoique ce soit, elle se demanda alors si elle ne devrait pas dire a Tom ou Jörg qu’elle sortait, elle n’avait aucune confiance dans ce garçon, Alex sortit sans aucun regard pour l’androgyne.
Dès qu’elle fut dehors, Alex pressa le pas en direction du tabac qui était a quelques pâtés de maison, elle arriva devant l’enseigne peu de temps après et entra.
Le tabac était désert, elle se sentit bête d’y être si tard, tout le monde avait acheter ses cigarettes plus tôt, elle avait l’air fin devant le comptoir.
Un homme -elle pensait qu’il s’appelait Kris- apparut devant le comptoir, elle demanda son paquet de cigarette et le paya, l’homme lui lança un regard suspicieux :
-Pour qui sont ces cigarettes jeune fille ? Tu es bien la fille de Jörg ?
-Oui, elles sont pour mon père.... balbutia Alex.
-Vraiment ? C’est bizarre venant de lui, envoyer sa gamine si tard dans un bureau de tabac...........d’autant plus qu’il les achète toujours en début de semaine et lui même...enfin bon passes lui le bonjour de Kris et fait attention sur la route gamine.
L’adolescente hocha la tête, remercia et sortit doucement, presque a contrecoeur, elle commençait à avoir des soupçons....
Le fait que Bill lui même lui ai demander d’aller chercher des cigarettes, que ce soit lui qui paye et surtout que son père l’envoie, elle, si tard la nuit.......
Apparemment il prenait toujours ces cigarettes en début de semaine, elle se souvint alors qu’il n’aimait pas être a cours de cigarette et ne se souvenait même pas qu’il l’ai été un jour, elle frissonna en se souvenant que personne ne savait qu’elle était dehors......personne sauf Bill.
La jeune fille poussa un petit cri, elle s’en voulait d’avoir été si dupe, elle n’avait rien remarquée, pourtant rien ne se tenait : son père ne l’aurait JAMAIS sortie du lit si tard et surtout pour des cigarettes, elle commençait a comprendre et s’en voulait d’avoir été si stupide.
Dans l’ordre des choses, Bill ne lui ouvrirait pas la porte et se serait arrangé pour que son frère et son père soient en haut en train de dormir ou qu’il n’entende tout simplement pas, et si elle était condamnée a passer la nuit dehors ?
Elle fouilla a la hâte dans ses poches a la recherche de son téléphone alors qu’elle savait pertinemment ne pas l’avoir sur elle, il était sur sa table de chevet.
Instinctivement elle courut, avec un peu de chance, personne ne serait couché il n’était pas si tard que ça, elle tourna a l’angle de la rue d’une de ses amies du lycée Mylen et coupa par le Jardin des Friedland, c’est essoufflée qu’elle arriva devant sa maison, elle inspira un coup avant de sonner.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.formspring.me/follow/stream
Yumie
Fondatrice d'ATH



Féminin Age : 30
Localisation : Cherches pas !!
Inscription : 02/04/2009
Messages : 1166
Humeur : Bipolaire.

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Jeu 9 Avr - 10:18

Chapitre 19 : Nocturne




Elle ne fut pas surprise de ne pas entendre la sonnerie retentir, IL avait dû la couper....
Alex sortit son trousseau de clé et introduit celle qui devait ouvrir la porte d’entrée, malheureusement pour elle, celle ci ne tourna même pas, en plus d’avoir couper la sonnerie, l’androgyne avait mit une des clés afin de bloquer la serrure.
Une bouffée de colère et d’angoisse émanait de la jeune fille, elle rageait contre elle même, elle était condamnée à passer la nuit dehors.
Elle n’avait ni son portable ni ces papiers, rien, Alex s’assit sur le perron, elle ne laisserait pas passer ça Bill allait lui payer ce qu’il venait de lui faire.
Même si elle éprouvait plus de colère pour l’androgyne, elle en éprouvait aussi pour Jörg, il avait fallut que ses deux fils soient là pour qu’il l’oublie elle, ce genre de chose ne serait jamais arrivé s’il n’y avait eut Tom et Bill.
Et puis il n’était pas si tard que ça, elle pouvait bien essayer de les appeler, elle effaca cette idée brusquement : il ne manquait plus que l’autre la voit dans cette état, suppliant qu’on ne la laisse pas a la porte de sa propre maison, c’en était dégradant.
N’avait il donc pas de conscience ?
Ne s’inquiétait il pas de la savoir dehors si tard ?
Que dirait il a son père si quelque chose lui arrivait ?

Le fait est que Bill n’avait pas de conscience, enfin si comme la plupart des gens mais comme Pinnochio, il ne l’écoutait pas toujours, voire jamais, il pouvait en faire abstraction et la mettre de côté.
Savoir Alex dehors ne le gênait nullement au contraire, il jubilait, l’imaginant assise sur le perron de la maison,, grelottant et rageant contre lui et Jörg car il en était sûr elle devait ressentir de la colère envers celui qu’elle considérait comme son père, l’image de la sûreté, le symbole de la sécurité, il espérait que le lendemain Alex ferait une scène ouvrant ainsi les conflits entre père et fille.


Rageant et tempêtant contre Bill, la jeune fille shoota dans un tas de feuilles mortes, cherchant une solution pour ne pas rester hors de sa maison une minute de plus, elle envisageait sérieusement de monter par la gouttière lorsqu’elle eut une idée, elle s’en voulait de ne pas y avoir penser plus tôt, elle tourna les talons, elle emprunta la rue qui longeait celle de Marta Zaruk et s’arrêta devant l’immense bâtisse au briques rouges, et regardait avec espoir la fenêtre centrale qui, a sa plus grande joie était allumé, Alexse fraya un chemin a travers les buissons qui ornaient la maison de Dan, elle gravit les marches du perron - deux fois plus grand que le sien- et ouvrit la porte, tout le monde pouvait entrer chez Dan a n’importe quelle heure et n’importe quel moment, c’était comme entrer dans un moulin.
Aucun bruit, le rez de chaussé était plongé dans la pénombre, la jeune fille n’y fit pas attention et après avoir retiré ses chaussures monta les escaliers en marbre jusqu’au premier -la maison comportait trois étages- elle s’arrêta, le premier étage était illuminé par de faibles lampes murale, le seul mot qui vient a l’esprit de la jeune fille était “ tamisé”.
La chambre de Dan était la deuxième a gauche, des bruits étouffés lui parvenait de la chambre, elle frappa doucement et comme aucune réponse ne lui parvint, elle l’ouvrit d’un coup.
Dan était au téléphone, assis sur son lit, il était de dos, de sorte qu’il ne vit pas la jeune fille, pas plus qu’il en l’entendit sa conversation devait être passionnante, la jeune fille s’éclaircit la gorge de peur d’entendre quelque chose de gênant, car Dieu seul savait qui pouvait l’appeler si tard.
Visiblement contrarié et agacé, il se tourna prêt à s’énerver mais son expression changea totalement lorsqu’il remarqua la jeune fille debout, mal à l’aise qui se tenait dans l’embrasure de la porte:
-Je te rappelle, j’ai un truc à faire.....s’excusa t-il auprès de son correspondant, avant de se lever et d’avancer vers la jeune fille.
-Je vais bien, anticipa Alex
-Qu’est ce que tu fais là si tard ?
-Je suis a la porte...
Dan lui lança un regard inquisiteur :
-Ton père ne t’aurais jamais mit a la porte. Commença t-il
-C’est une longue histoire, mais est ce que je peux passer la nuit ici ?
-Evidemment, comme si j’allais te jeter dehors Alex, viens dit il en la prenant par la main.




Chapitre 20 : Crédulité





Alex était couchée dans le lit de Dan ce dernier était sur son fauteuil, il essayait de comprendre l’histoire qu’elle lui avait racontée.
Elle avait fait exprès d’omettre quelque détails, la jeune fille se félicitait allongée dans le grand lit bateau de Dan, elle avait hâte de voir la tête de Bill le lendemain.
-Tu va dormir ici ? Demanda la jeune fille a Dan
-Ben oui il est confortable mon fauteuil.....
-Na je préfère que tu dormes avec moi, viens ordonna t-elle en tapotant sur le lit, il poussa un soupir et s’allongea a côté de la jeune fille.
Alex se coucha sur le ventre en soupirant d’aise:
-N’empêche heureusement que tu habites a côté de chez moi sinon j’étais dans la merde.
-Je sais je suis une sorte de super Heros tu comprend....
-Bonne nuit, le coupa t-elle en se couchant, il haussa les épaules et se coucha a son tour, quelques minutes plus tard ils sombraient dans les bras de Morphée.
Alex se leva la première le lendemain, elle prit garde de ne pas réveiller Dan -qui ronflait si fort que ses narines en vibraient- elle s’habilla rapidement et sortit de la chambre, en priant pour que personne ne remarque sa présence et encore moins la mère de Dan. Quelques minutes plus tard elle refermait la grande porte sur elle et prit le chemin de sa maison en préparant sa revanche contre Bill, elle arrivait devant sa maison cinq minute plus tard, rien n’avait changé, seul les volets de sa chambres étaient fermés.
Elle s’avança et ouvrit la porte d’entrée qui, comme par un heureux hasard n’était pas close.....
La télé était allumée, elle poussa un soupir et s’apprêtait a monter les escaliers quand on lui adressa la parole :
-Où est ce que tu crois que tu va comme ça ??
Elle se tourna son père lui faisait face, apparemment furieux contre elle, elle se contenta de le regarder:
-Je t’ai posé une question Alex j’attend que tu me répondes
-Je ne répondrais pas. Affirma t-elle, Tom apparut sortant de la cuisine, il ne manquait plus que Bill se pointe pensa la jeune fille.
-Que t’arrive t-il Alex ? Tu sors sans me demander la permission et en plus la nuit ? Où était tu ?
-Quelque part.
-Ne joue pas au plus malin !! Nous étions morts d’inquiétude , tu......
-C’est pas de ma faute !! Se défendit Alex, elle ne voulait pas s’énerver, mais il commençait a la pousser à bout.
Bill descendit les escaliers, un air interrogateur sur le visage:
-Ah ben tu es là .....constata t-il, il la dévisagea longuement, elle n’avait pas dormit dehors elle était bien trop propre, il se demanda alors où elle avait passée la nuit.
Alex monta les marches jusqu’a sa hauteur et le gifla de toute ses forces :
-Enfoiré !! Ca t’amuse ? C’est drôle ?
-Mais qu’est ce qui te prend ? Demanda l’androgyne en se frottant la joue gauche.
-Alex!!! Descend tout de suite !! Pourquoi l’a tu frappée ?
-C’est a cause de lui si j’ai faillit passer ma putain de nuit dehors....
-Où était tu ?
-Chez Dan mais.....
-Donc tu fait le mur pour aller voir ton petit copain ? Je ne te reconnaît plus est ce la une de vos nouvelles habitudes a la mode ou.....
-J’ai été chez Dan parce que Bill m’a enfermé dehors, il m’a envoyer au tabac de ta part pour.....
Jörg leva la main pour lui imposer le silence :
-T’ai je déjà envoyer au tabac ?
-Non, mais ....
-Tais toi Alex !! Tu n’est pas crédible, je ne vois pas pourquoi tu mens et rejette la faute sur Bill, comme si j’allais t’envoyer au tabac et surtout si tard la nuit, même une personne stupide n’y croirais pas.
Une bouffé de colère émanait de la jeune femme, il avait raison personne ne pouvait croire ça, mais elle si, elle s’en voulait encore plus et poussa un petit cri de rage.
-Il n’est pas mon petit copain....
-Là n’est pas la question, tu es punit pour une durée indéterminée, montes dans ta chambre.
-Je n’ai rien fait pour être punit!! Protesta la jeune fille, Jörg lui tourna le dos :
-Ecoutes Alex quand tu n’aura plus tes règles tu sera crédible et je t’écouterais d’ici là je te prierais d’aller dans ta chambre, de t’excuser auprès de Bill et de te calmer.
-Mais....
-Montes !!! s’énerva l’adulte.
La jeune fille s’éxécuta en prenant soin de bousculer Bill, dès qu’elle fut a l’étage elle se précipita dans sa chambre et en claqua la porte violemment.


Chapitre 21 : Triomphe



Alex était assise dans sur son lit, elle fulminait , on ne voulait pas l’ écouter parce qu’elle était une fille, des larmes de rage coulaient sur ses joues, elle les essuya d’un revers de main, elle fit bien car la porte s’ouvrit.
Bill apparut, un sourire de triomphe sur les lèvres:
-C’était pour ton bien..... commença t-il
-Va t’en !! Dégages, s’énerva la jeune fille en lui jetant un coussin, il l’esquiva lestement et fronça les sourcils:
-Attention, je suis ici pour te consoler si tu t’en prend a moi Jörg va péter un câble ...
Il sourit et s’approcha de la jeune fille qui était a présent assise par terre, les genoux contre la poitrine, il s’accroupit a côté d’elle et se rendit compte qu’elle pleurait :
-Oh mais tu pleures, laisses moi donc goûter tes larmes, dit il en en essuyant une du bout des doigt, il la porta a sa bouche, et ferma les yeux.
-C’est salé, c’est a cause de l’amertume ça, tu dois vraiment être furax, je comprend moi même si mon père mettait ainsi ma parole en doute, ou me parlait ainsi sans me laisser parler, je pense que je me suiciderais......
Alex lui jeta un regard implorant:
-Pourquoi tu fait ça ?
L’androgyne se leva et fit un petit bond en l’air,:
-Pourquoi ? Parce que tu ne veut pas partir par toi même donc il me faut un moyen pour que tu vires, je t’ai déjà dit, j’en ai marre de me répéter, mais si j’étais toi je partirais loin et...
-J’en ai rien à foutre de ça, je veux savoir pourquoi tu cherche à monter mon père contre moi ?
-Il n’est pas ton père !! Cria Bill, il se reprit en se souvenant qu’il n’était pas seule, lorsque MON père sera remonté contre toi il te donnera a un foyer ou un truc dans le genre et je pourrais vivre tranquille, tu sera plus là pour nous pourrir Lexie, tu m’a cherchée et maintenant tu m’a trouver.
Alex se leva prête à ouvrir la porte, mais l’androgyne l’attrapa par le poignet, la força à faire demi tour et la jeta sur son lit, sans lui laisser le temps de réaliser il la gifla de toute ses forces .
La jeune fille poussa un cri, il la fit taire a l’aide d’une autre gifle et la prit par le cou:
-Cette fois, les dés sont jetés Lexie et pour le moment c’est moi qui gagne, n’essayes pas d’aller en parler a mon père, il te croira pas personne ne te croira, t’es qu’une fille en plus pas la sienne, moi je suis son fils, la chaire de sa chaire.
Il l’a dit lui même , tu n’est pas crédible et tant que tu aura tes règles, tu ne le sera pas, maintenant tu va rester dans ta chambre en pleurant sur ton sort et en regrettant de ne pas m’avoir écouter plus tôt.
La jeune fille respirait difficilement, elle n’éprouvait plus que de la haine a l’égard de Bill, ce dernier la relâcha et s’apprêta à partir quand elle essaya de le faire tomber, il s’écarta et l’attrapa par les cheveux :
-Bon tu arrêtes de faire la gamine maintenant et tu m’écoutes !! Je sais que va pleurer tout de suite alors vas y !!!
Les larmes montaient rapidement mais Alex battait des paupières essayant de les ravaler, elle n’allait tout de même pas pleurer devant lui et a sa demande!!
Il tira plus fort sur ses cheveux, la jeune fille sentit son cuir chevelu la tirer :
-Tu n’a pas comprit !!
-Non!! Aïe lâches moi !!
Dans un dernier mouvement l’androgyne la rejeta sur son lit avant de ricaner et de sortir en prenant soin de fermer la porte.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.formspring.me/follow/stream
Yumie
Fondatrice d'ATH



Féminin Age : 30
Localisation : Cherches pas !!
Inscription : 02/04/2009
Messages : 1166
Humeur : Bipolaire.

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Jeu 9 Avr - 10:22

Chapitre 22: Mieux vaut être seul que mal accompagnée



La jeune fille refusa de descendre pour dîner, mais elle fut contrainte lorsque Jörg monta la chercher:
-Ecoutes moi Alex, nous ne sommes pas ici pour supporter tes caprices et tes petites humeurs, maintenant tu vient manger avec nous et plus vite que ça !!!
-Je n’ai pas faim...tenta t-elle
-Ce n’est pas mon affaire, descend ! Ordonna l’adulte en sortant de la chambre.
Dès qu’elle fut seule, elle attrapa sa télécommande et l’envoya s’écraser contre le mur avec fracas, elle ne prit pas la peine de répondre quand on lui demanda ce qu’était le bruit.
Les Kaulitz étaient assis, elle constata qu’il restait la place en face de Bill, avec un visage impassible, elle prit place et, quand l’androgyne lui lança un regard acide, elle fit mine de ne pas le remarquer.
Elle avait toujours mal au crâne et frissonna de dégoût en se souvenant de Bill lui tirant les cheveux tandis qu’elle était au bord des larmes.
Tom lui servit une assiette de purée, elle picora du bout des lèvres, ne perdant pas l’androgyne des yeux.
Seul, l’adulte et Tom parlaient, quelquefois lorsqu’on lui demandait son avis, Bill répondait, un sourire hypocrite au coin des lèvres.
A présent, la conversation avait pour sujet les filles, et bien que son nom n’ait pas été mentionné, la jeune fille savait très bien que l’on parlait d’elle, une bouffée de colère émana d’elle lorsque Bill sortit de manière totalement fausse que ce n’était pas de leur faute mais que c’était les hormones qui les travaillaient et qu’elles devenaient totalement stupide et incontrôlable, elle sursauta lorsqu’il proposa de dormir avec elle pour la nuit, elle allait répondre quand Jörg hocha la tête :
-C’est très gentil de ta part, c’est vrai que lorsqu’ elle a ses règles, elle ne se sent pas bien, il lui arrive de vomir, de ne pas trouver le sommeil, ce serait gentil de la veiller cette nuit.
-Je ne veux pas qu’il dorme avec moi !!!
-Je ne t’ai pas adresser la parole Alex. Bill dormira avec toi cette nuit c’est tout, tu vois comme il est gentil avec toi, je ne comprend vraiment pas ton comportement, finit donc ton assiette :
-J’ai plus faim..... et avant qu’on lui ai répondu elle se leva et sortit de la pièce, elle en avait marre de les entendre parler comme si elle n’était pas là, ou comme si elle était un chien ou handicapée.
Elle monta a sa chambre et ferma la porte, espérant que son père plaisantait, il ne manquerait plus qu’il passe la nuit dans la même chambre.....
Elle ne donnait pas chère de sa peau dans ce cas là, elle prit la direction de la salle de bains dans laquelle elle prit une rapide douche.
La jeune fille en sortit quelques minutes plus tard, les cheveux mouillé et relevé en chignon, elle était en pyjama, refermant la porte sur elle, elle se coucha sur le lit après avoir prit soin de bien fermer la porte de sa chambre, afin que l'androgyne ne la rejoingne pas car comme tout le monde le sait : Mieux vaut être seul que mal accompagné.......


Chapitre 23: Qui se résigne se condamne....




La chambre était plongée dans la pénombre, la jeune femme dormait lorsque la porte s’ouvrit dans un grincement sinistre, une silhouette entra et referma la porte silencieusement.
Un sourire acide sur les lèvres, l’androgyne s’approcha de la dormeuse, sa poitrine se soulevait lentement, après un instant de réflexion, Bill posa sa main sur la bouche d’ Alex et lui pinça le nez de sa main vacante.
La réaction attendue ne fut pas longue : ne parvenant plus à respirer la jeune fille essaya d’ouvrir la bouche et d’aspirer autant d’air qu’elle pouvait, n’y parvenant pas elle ouvrit les yeux et fronça le nez, elle poussa un cri lorsqu’elle vit l’androgyne penché sur elle.
Elle se débattit et le repoussa avant de rouler sur le lit et de s’écarter le plus possible de l’intrus :
-Qu’est ce que tu fait ici ?
-Je viens te “veiller”, expliqua Bill en faisant des guillemets avec ses doigts.
-Va t’en je n’ai pas besoin que tu me veilles !!
-Parles moins fort il est 23 heures, je vois...tu m’en veux encore pour t’avoir si bien tiré les cheveux un peu plus tôt, mais sans rancune, il s’assit sur le lit, tu m’a bien prit mon père non ?
La jeune fille ne répondit pas et contourna le lit, l’androgyne l’attrapa par le poignet:
-Qu’est ce que tu croit faire ?
-Lâches moi, Je sors......
-Tu n’as pas entendu ce qu’as dit mon père ? Je doit dormir ici alors maintenant tu te tait et tu te couches, il accompagna sa parole du geste et tira la jeune femme sur le lit, dès qu’elle fut dessus il s’assit sur elle l’empêchant de fuir une nouvelle fois.
Alex poussa un cri perçant et se débattit violemment, l’androgyne fronça les sourcils et fit mine de la gifler, elle s’arrêta net et ferma les yeux:
-Qu’est ce que tu veut ?
-Juste m’amuser avec toi Lexie, tu sais même si je ne le montre pas, je t’apprécie et je vais te le prouver de suite.... il sourit et déboutonna la chemise de nuit de la jeune femme, cette dernière lui lança un regard consterné:
-Arrêtes !!
-Tais toi donc , on risque de nous entendre, Alex se détourna et ouvrit les yeux :
-Quel est ton problème ? Pourquoi t’es si bizarre ?
-Je ne suis pas bizarre, je n’ai pas de problème ou alors mon problème c’est toi petite Lexie, toujours le sourire aux lèvres, toujours l’enfant prodige.
Elle profita de son inattention pour reboutonner sa chemise tout en cherchant un moyen de se dérober, chose stupide vu que tout le monde dormait, de plus il savait parfaitement qu’elle n’oserait crier de peur qu’il ne mente encore une fois et qu’elle se retrouve comme la fautive.
-Lâches moi s’il te plaît
Bill eut une moue hésitante :
-Euh non, pourquoi as tu reboutonnée ton chemisier ? T’ai je permis de le faire ?
-Depuis quand ai je besoin de te demander la permission, demanda t-elle en usant du même ton, seul mon père as le droit de me.....
-Il n’est pas ton père !! S’énerva t-il en la giflant, Alex sentit une douleur cuisante sur sa joue droite.
“Décidément sa devient une habitude.....”

-Lâches moi tout de suite, ordonna t-elle calmement, il pouffa et lui lança un regard dédaigneux qui signifiait “ Comme si tu avait des droits toi”.
Sans crier gare, elle le repoussa brusquement et ramena ses genoux contre elle, elle n’allait plus le laisser la frapper, du moins plus si facilement.
-Ne me touches plus, sort et laisses moi tranquille, tu est vraiment l’être le plus vil, le plus cruel, hypocrite et lâche que je connaisse, et ce n’est pas un compliment, ajouta t-elle en voyant qu’un sourire se formait sur son visage:
-Recouches toi
-Non !!
-Lexie..... le ton devint menaçant
-Va te faire foutre maintenant, j’en ai marre, si tu as des problèmes avec ton père ce n’est a moi qu’il faut t’en prendre....
-Couches toi tout de suite !!!
Elle ne répondit pas et se leva, cette fois ci il la poussa par terre et la frappa de toute ses forces, jambes, bras, ventre il prit soin de ne pas toucher le visage, la jeune fille en avait le souffle coupé, elle sentait les poings de l’androgyne s’abattre sur son corps, n’ayant plus la force de crier ou même de se débattre, elle se résigna et ferma les yeux, ses oreilles sifflaient.
Bill enchaînait coups sur coups, il s’arrêta et reprit sa respiration, la jeune fille était inerte sur le sol, les yeux fermés, il sourit : il avait gagné, il la porta sur le lit et lui retira sa chemise de nuit la laissant torse nu.
Si je peux me permettre, l’androgyne avait raison, il avait gagné, la jeune fille avait abandonné, du moins pour le moment, c’était une victoire car “ Qui se résigne se condamne”.




Chapitre 24 : Blessures



Alex ouvrit les yeux, l’horloge indiquait 11 heure, elle ressentit une douleur vive aux côtes, mais fut plus étonnée d’être torse nue dans son lit.
La jeune fille fit mine de se lever, ses jambes la lançait, elle grimaça de douleur et en eut la respiration coupé, se hissant tant bien que mal, elle parvint a se redresser et à marcher difficilement, chaque pas était une torture, la douleur était lancinante de sorte qu’elle n’osait plus respirer, elle attrapa sa chemise de nuit et a force de patience ouvrit la porte et descendit les escaliers en gémissant a chaque marches.
Elle faillit même tomber a mi chemin mais se rattrapa de justesse, elle se demandait ce qui lui arrivait et atteignit la cuisine où pour son plus grand malheur était assis Bill.
Il sourit en la voyant entrer difficilement, la jeune fille s’assit et le regarda méchamment:
-Qu’est ce que tu m’a fait ?
L’androgyne ne répondit pas et se retourna en prenant son mugg, il n’aimait pas trop ce qu’il voyait......
La façon dont elle marchait et respirait signifiait une seule chose...
Tom entra et salua les deux adolescents avant de se servir un bol se céréales, il s’étonna de ne pas voir la jeune fille manger, pour ne pas éveiller les soupçons, elle se leva et s’approcha du frigo en grimaçant, Tom lui lança un regard inquiet :
-Qu’est ce qui t’arrive ?
-Rien je me suis fais un peu mal....
-Non sa semble grave, redresses toi pour voir
Obéissante elle s exécuta ou du moins essaya, elle était au bord des larmes :
-Je n’y arrive pas ....
-Comment ça ? Ne soit pas bête ? S’énerva Tom
Alex essaya une nouvelle fois mais ne parvint qu’a gémir, Bill la dévisageait énervé, cette fille était vraiment une chochotte, il ne l’avait même pas touché et voilà qu’elle ne pouvait plus marcher, par chance il savait qu’elle ne le dénoncerait pas, elle avait sa fierté et n’oserait jamais le dire a quiconque.
Tom se leva et l’aida à s’asseoir:
-On devrait aller a l’hôpital....
-Non !! Sa va , essaya de le convaincre la jeune fille tout en voulant se convaincre elle même.
-Si je vais t’emmener, Jörg est au travail aller vient !!
-Non, je vais rester là pour le moment, je ne veux pas bouger.
Tom s’agenouilla et toucha les côtes d’ Alex qui poussa un cri, il la regarda étrangement :
-Tu t’es cassée les côtes !! On va a l’hôpital vient !!
Cette fois çi il ne lui laissa pas le temps de protester et la souleva tandis qu’elle pleurait et le suppliait de la lâcher, il savait qu’il lui faisait mal, mais il devait l’emmener aux urgences de suite.
Il prit les clés de sa voitures et ouvrit la porte du côté passager, puis y déposa la jeune fille qui pleurait toujours mais plus calmement cette fois, dès qu’il attacha la ceinture d’ Alex, il se jeta au volant, Bill se matérialisa devant la porte et entra derrière, il se devait d’être présent si jamais l’envie venait a Alex de dire la vérité sous les paroles bienveillantes d’un médecin.
-Alex on arrive bientôt, l’encouragea Tom en démarrant, il s’arrêta net, la jeune fille ne répondait pas, il posa sa main sur son visage et se rendit compte que ses paupières étaient closes, elle était inconsciente, il devait faire vite, la voiture partit en trombe.


Chapitre 25 :Souffrance





Le brancard longeait les couloirs interminables et blancs de l’hôpital, la main dans celle de Tom, Alex les yeux fermés se crispait a chaque tournant, les brancardier la dirigeait en radiographie, frustré et ennuyer l’androgyne les suivait sans aucun mot.
On leur fit signe d’attendre a l’extérieur, Tom s’assit sur une des chaises en soupirant, Bill s’adossa et mit ses mains dans ses poches, son jumeau lui lança un regard haineux:
-C’est quoi ton problème ? Tu t’inquiètes même pas de savoir ce qu’elle a ?
-Tu viens de dire que c’était des côtes cassées.... répliqua l’androgyne en haussant les épaules.
-Ouais et sa te fait rien ?
-Ben non, sa arrive les accidents et puis elle est pas mourante non plus !!
Le dreadeux ne répondit pas et soupira, il avait appeler Jörg qui ne devait plus tarder.
Des larmes silencieuses coulaient sur les joues de la jeune fille, les yeux fermés, essayant de ne pas penser a la douleur lancinante, elle attendait le verdict, elle n’avait pas ouvert les yeux depuis qu’elle était sortie de la voiture.
Elle sentit qu’on la déplaçait, “sûrement a l’extérieur”, pensa t-elle, des éclats de voix lui parvenaient mais elle en faisait abstraction essayant de penser a autre chose, cependant la seule image qu’elle avait en tête était celle de Bill la frappant sur le sol de sa chambre puis plus rien.
Elle entendit la voix de Tom qui lui expliquait que son père arrivait, il lui demanda d’ouvrir les yeux, elle s’exécuta en grimaçant ils se trouvaient dans une chambre a deux lits.
-Tu as deux côtes cassés, le docteur a dit qu’il fallait que tu te reposes le temps que ca s’arrange.....
-Bon c’est bon elle ne meurt pas, arrêtes de faire ton médecin!! S’écria Bill en lançant un regard sinistre a la jeune fille.
-Ils veulent savoir comment c’est arrivé ? Poursuivit Tom sans prêter attention a son frère.
Le sang de l’androgyne ne fit qu’un tour, il se figea, Alex expliqua qu’elle était tombée, cette réponse parut plaire a Tom qui hocha la tête.
Jörg arriva au même moment, Tom se chargea de lui expliquer la situation et de le rassurer laissant la jeune fille avec Bill.
Dès qu’il furent seuls, il se pencha vers elle:
-Bien jouée sur le coup de la chute, j’espère que tu n’as pas trop mal ? Il appuya légèrement sur le côté droit d’Alex qui gémit de douleur.
-Chut !! Si tu cries......
Elle se tut et ferma les yeux, il s’assit sur un des fauteuils:
-C’est quand même triste de voir ce spectacle hein ? Hier tu faisait la maligne, et là tu rigoles plus, enfin bon c’est la vie, je voulais juste te dire merci pour hier.
La porte s’ouvrit et l’adulte entra, il caressa le visage de la jeune fille qui transpirait, Tom entra suivit de près par un médecin qui expliqua la situation a Jörg.
Ils sortirent de l’hôpital un peu plus tard, les jumeaux étaient dans la voiture de Tom tandis qu’Alex était dans celle de Jörg allongé et remerciant les médecins de lui avoir donné et offert des anti- douleurs, dès qu’il furent devant la maison, Tom la porta jusqu’a sa chambre et l’allongea en lui promettant de revenir s’occuper d’elle et pourtant lorsque la porte s’ouvrit de nouveau, ce n’était pas le blond, mais le brun qui se tenait dans l’embrasure......



Revenir en haut Aller en bas
http://www.formspring.me/follow/stream
Yumie
Fondatrice d'ATH



Féminin Age : 30
Localisation : Cherches pas !!
Inscription : 02/04/2009
Messages : 1166
Humeur : Bipolaire.

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Jeu 9 Avr - 10:24

Chapitre 26: Explications




Il entra dans la chambre et s’assit au bord du lit un étrange sourire sur le visage :
-Tu es plus résistante que je le pensais Lexie, bravo, je dois dire que je ne pensais pas te casser les côtes, des bleues et des hématomes oui mais, des os brisés......c’est plus que ce que je voulais enfin tu n’es pas morte, constata -il l’air déçut.
-Laisses moi tranquille, lui ordonna la malade en essayant de se redresser, il l’en empêcha en posant une mais sur une de ses côtes, ce geste l’arrêta net, une grimace se dessina sur son visage.
L’androgyne sourit :
-Chut chut !! Tu sait bien qu’il ne faut pas bouger dans ton état.
Alex respirait difficilement, les effets des anti- douleurs se dissipaient, elle n’y pensait pas trop, une question lui brûlait les lèvres depuis l’hôpital, elle n’était pas sûre de le supporter, mais elle voulait tout de même savoir, elle s’éclaircit la gorge:
-A l’hôpital......
-Quoi l’hôpital ? Tu veut y retourner ? Demanda Bill en souriant.
Elle l’ignora et poursuivit:
-Tu m’a remercié, c’était pour t’avoir servit de punching ball n’est ce pas ?
L’androgyne se leva et la toisa :
-Pas vraiment non.....
La jeune femme lui lança un regard interrogateur craignant bien de déjà connaître la réponse, réponse a laquelle elle ne croirait pas tant qu’elle ne l’aurait pas entendue de sa bouche.
-Pourquoi ?
Cette fois, le brun ne dit rien, il se posta devant la fenêtre, dos a la jeune femme, il lui lança un regard furtif et sourit une nouvelle fois, mettant la jeune fille mal à l’aise :
-Je t’ai remercié pour ce que tu avait fait hier......
Alex allait répondre mais il leva la main lui conseillant de se taire :
-Enfin tu n’a pas fait grand chose mais tu m’a tout de même permis de prendre mon pieds, maintenant que j’y pense c’est peut être à cause de ça que tu as les côtes cassées, parce que je ne t’ai pas frappé assez fort pour te les casser, mais il est vrai que tu bougeais plutôt bien hier..... Ne prends pas cet air de jeune fille effarouchée avec moi hein, ne crois pas que c’était super, c’était juste.....il s’arrêta afin de cherche le mot adéquat, une pulsion sexuelle, j’avais un besoin pressant de me vider les couilles si tu préfères, je te rassure ?
Alex ne répondit pas, elle ferma les yeux, battant très fort des paupières essayant de retenir ses larmes, elle respirait difficilement priant pour ne pas vomir.
-Qu’est ce que t’as encore ? Tu sais Alex non seulement tu sers à rien mais en plus tu es une chochotte, vraiment je ne comprend pas pourquoi Jörg s’embarrasse de toi, il doit vraiment avoir pitié......
Un portable sonna, l’androgyne répondit par des “ Ui”, “Hum” et “Ok” avant de raccrocher, il se tourna une nouvelle fois vers la jeune femme :
-Bon je me tire, j’ai des trucs à régler alors tiens voici deux petites pilules magiques, on aura qu’a dire que je suis ton Magicien, tu les prends quand tu as mal et tu ira mieux, évites juste de faire des trucs bizarres en mon absence, au fait, pas la peine d’appeler Tom il est partit chercher des DVD a la maison donc il sera là dans une heure ou deux et mon père est retourné au travail , j’étais censé rester avec toi, mais j’ai des choses importantes à faire ......
L’androgyne lui donna les deux pilules qu’elle refusa de prendre :
-Faut il que je te gifle pour que tu les prenne ? Je m’en fous de toute façon, tu n’a pas de médicaments anti -douleurs sauf ces deux petites pilules donc prends en soin, elles seront tes meilleures amies pour au moins une heure et demi.
Sans rien ajouter, il tourna les talons et ferma la porte, quelque secondes plus tard, la jeune fille entendit la porte d’entrée se fermer, elle laissa alors libre cours a ses larmes.

Chapitre 27 : Pour qui sonne le glas


Alex avait jettée les pilules un peu plus loin sur sa couette, elle tâtonna sur sa table de chevet a la recherche de son portable, malheureusement pour elle "quelqu'un " le lui avait prit.
La jeune fille poussa un juron et se recoucha en priant pour que la douleur arrive le plus tard possible.
Elle ne prendrait pas les soit disant "médicaments" laissés par l'androgyne, c'était tout de même bizarre que Tom et Jörg soient en dehors de la maison après ce qui venait de lui arriver.
Il était certain que Bill avait quelque chose à voire dans toute cette histoire, tout ce qu'elle espérait c'était que quelqu'un de " sensé" rentre a temps.
A présent la sueur perlait sur son front, cependant elle respirait mieux, rejettant la couette sur ses jambes elle se hissa en grimaçant et prit la télécommande.
La douleur se fit sentir lorsque ce fut la fin du journal, la jeune fille inspira un grand coup et ferma les yeux, essayant de se détendre.
Elle eut un regard furtif pour les pilules qui étaient un peu plus loin, la douleur devenait lancinante a présent, Alex se recoucha, au loin lui parvint le clocher de l'église, dans un moment de détresse elle prit les pilules et les porta à sa bouche, puis bu une gorgée d'eau.
Elle sourit, le clocher de l'église lui rappela le titre du livre d' Hemingway " Pour qui sonne le Glas", ici c'était pour elle qu'il sonnait, en prenant ces pilules elle ne savait pas a quoi elle s'exposait.
Les effets ne se firent pas sentir immédiatement, a la seconde où elle avait esquissée le geste de prendre les pilules, elle avait regrettée mais soit elle souffrait, ou elle prenait les pilules de Bill dont elle ne connaissait pas les effets et avait une chance de réussir à tenir jusqu'à l'arrivée de quelqu'un.
La jeune fille se sentit légère, elle poussa un soupir d'aise et ferma les yeux, elle ne ressentit plus aucune douleur et se sentit apaisée.
Elle ne savait pas combien de temps cela avait mit à agir mais peu de temps après, elle avait les mains et le front moites, quelqu'un venait vers elle, elle tendit les mains a la recherche du corps flou mais ne parvint pas à l'atteindre, elle se sentit vaciller et tomba lentement sur le matelat.


Chapitre 28: Brouillard



Tom porta la jeune fille, il descendit les escaliers et l'allongea sur le canapé avant de lui apporter un verre d'eau, le dreadeux lui donna de petites tapes sur le visage.
Alex émergea quelques minutes plus tard, elle avait très mal a la tête et tremblait très fort, le blond prit une couverture qui traînait sur le sofa et en recouvra la jeune femme qui transpirait a présent.
Le dreadeux lui lança un regard interrogateur :
-Qu'est ce que tu as prit ?
Alex ne répondit rien et posa sa tête sur l'accoudoir, elle ferma les yeux, Tom s'assit à côté d'elle :
-La descente est difficile hein ?
La jeune femme ne répondait toujours pas, claquant des dents et frissonante, elle hocha la tête.
-Qu'est ce que tu as prit Alex ?
-Je ne sais pas.....
-Tu ne sait pas ? répéta Tom qui commençai a s'énerver pour de bon, arrêtes de jouer au plus malin Alex, je te retrouve au bord de la mort sur ton lit tu transpires, puis tu as froid, tu trembles et vomit....
-Pardon ? J'ai vomi ?
-Oui une sorte de liquide pateux de couleur crème, je suppose que c'était du lait, tu sais que tu as des côtes cassées et que tu doit prendre des médicaments spéciaux au lieu de te droguer.....
-Je ne me drogue pas.
-Vraiment ? Alors qu'est ce ui t'as rendu dans cet état ? Tu n'a même pas eut mal quand tu t'es recouchée...... ça devait être une sacré dose....
-C'était pas ma faute.
-Bien sûr, de toute les façons il faudra le signaler a Jôrg pour que....
-Non !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.formspring.me/follow/stream
Ccilia
Unendlichkeit
Ccilia

Féminin Age : 26
Localisation : Noisy Le Grand (93)
Inscription : 09/04/2009
Messages : 782
Humeur : Blasée

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Jeu 9 Avr - 16:28

Suite (L) I love you
Revenir en haut Aller en bas
Miss_Kaulitz33
Schrei
Miss_Kaulitz33

Féminin Age : 28
Localisation : Bordeaux
Inscription : 08/04/2009
Messages : 200

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Jeu 9 Avr - 17:01

oh la suite s'il te plait !! je suis toujours autant accro ^^
Revenir en haut Aller en bas
Angy_
Durch Den Monsun
Angy_

Féminin Age : 29
Localisation : Ici, Làs-bas, Ailleurs...
Inscription : 08/04/2009
Messages : 622

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Jeu 9 Avr - 17:55

Comment te dire que j'aime toujours beaucoup! T'as une façon d'écrire! J'aime!
Revenir en haut Aller en bas
Océane70
Willkommen im ATH


Féminin Inscription : 08/04/2009
Messages : 3

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Ven 10 Avr - 14:13

J'aime toujours autant!!!! suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
~ Em ::
Willkommen im ATH
~ Em ::

Féminin Age : 26
Localisation : Derrière mon ordi =P
Inscription : 08/04/2009
Messages : 46

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Ven 10 Avr - 15:51

Aaah la fameuse fiction où Bill est sadique, que Jôrg et Tom ne s'en rendent même pas compte et que la pauvre petite Alex est persécutée =D
Suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://poudlard-revolution.forum-actif.net/
Yumie
Fondatrice d'ATH



Féminin Age : 30
Localisation : Cherches pas !!
Inscription : 02/04/2009
Messages : 1166
Humeur : Bipolaire.

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Lun 13 Avr - 18:12

Mille excuses je vais poster sous peu promis =)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.formspring.me/follow/stream
Nancy.
Unendlichkeit


Féminin Age : 69
Localisation : Nancy
Inscription : 08/04/2009
Messages : 707

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Lun 13 Avr - 18:31

Suite ! Tu vas reposter Drink me dry, That Girl et Love is blind?
Revenir en haut Aller en bas
Yumie
Fondatrice d'ATH



Féminin Age : 30
Localisation : Cherches pas !!
Inscription : 02/04/2009
Messages : 1166
Humeur : Bipolaire.

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Lun 13 Avr - 18:48

Ui si j'y parviens......
Revenir en haut Aller en bas
http://www.formspring.me/follow/stream
Ccilia
Unendlichkeit
Ccilia

Féminin Age : 26
Localisation : Noisy Le Grand (93)
Inscription : 09/04/2009
Messages : 782
Humeur : Blasée

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Ven 17 Avr - 9:34

Suite =)
Revenir en haut Aller en bas
R0ckeuse
Unendlichkeit
R0ckeuse

Féminin Age : 24
Localisation : Belgique
Inscription : 14/04/2009
Messages : 909
Humeur : Rêveuse

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Ven 17 Avr - 14:32

Suite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://r0ckatii0n.skyrock.com
Miss_Kaulitz33
Schrei
Miss_Kaulitz33

Féminin Age : 28
Localisation : Bordeaux
Inscription : 08/04/2009
Messages : 200

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Ven 17 Avr - 21:35

la suite s'te plait Yumie ^^
Revenir en haut Aller en bas
Angy_
Durch Den Monsun
Angy_

Féminin Age : 29
Localisation : Ici, Làs-bas, Ailleurs...
Inscription : 08/04/2009
Messages : 622

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Dim 19 Avr - 13:03

KeyBssie a écrit:
Suite ! Tu vas reposter Drink me dry, That Girl et Love is blind?

Oui Oui Oui! La suite de that girl on est en plein suspens...
Revenir en haut Aller en bas
Yumie
Fondatrice d'ATH



Féminin Age : 30
Localisation : Cherches pas !!
Inscription : 02/04/2009
Messages : 1166
Humeur : Bipolaire.

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Mar 21 Avr - 19:29

Ouais XD
Faut me mettre la pression a oi je vais écrire de suite si j'ai la foie
Revenir en haut Aller en bas
http://www.formspring.me/follow/stream
Yumie
Fondatrice d'ATH



Féminin Age : 30
Localisation : Cherches pas !!
Inscription : 02/04/2009
Messages : 1166
Humeur : Bipolaire.

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Ven 8 Mai - 11:04

Chapitre 29 : Garde


-Comment non ? S’énerva Tom, il faut que tu te fasse aider!!
-Je n’ai pas pris ces pilules en mon âme et conscience, expliqua Alex en fermant les yeux, mais maintenant je ne sens plus rien donc tout va bien, pas la peine d’en parler a ton père.
Le dreadeux fronça les sourcils, c’était la première fois qu’elle n’appelait pas Jörg son père, cette mise a distance était pour le moins inattendue, mais il ne releva pas et partit en direction de la cuisine.
Au même moment la porte s’ouvrit : Bill apparut dans l’encadrement de la porte, il salua son frère et retrouva sa victime dans le salon allongée dur le sofa:
-Je vois que tu as prit mes pilules de bonheur....
La jeune fille ne répondit pas et fit mine de regarder la télévision, l’androgyne s’assit a son côté :
-Allons ne fait pas la tête, tu as presque guérit grâce a moi, enfin si tu suit mon traitement c’est sûr que tu guérira, je suis un peu comme le magicien d’Oz tu vois ?
-Va te faire foutre
-Tatata, est ce une façon de parler a son frère ?
La jeune fille le dévisagea avec de grands yeux, il la prit brusquement dans ses bras et se leva, il passèrent devant la cuisine dans laquelle s’affairait Tom :
-Je la monte dans sa chambre, c’était pas une bonne idée de la descendre ici....
-Ouais je sais mais après ce qu’elle a fait...expliqua Tom
Bill s’arrêta, Alex dans les bras, et fit mine d’être intéressé :
-De quoi tu parles ?
-Elle a prit un truc, mais je t’expliquerais plus tard, en tout cas maintenant va falloir la surveiller parce que comme Jörg est absent on est en quelque sorte responsable.
-Ben écoutes, je prend mon tour de garde ce soi, okay ?
Le blond hocha la tête, Alex leva les yeux au ciel et poussa un soupir exaspéré tandis que l’androgyne montait les escaliers en lui chuchotant des mots tels que :
“Torture” “Poison” ou encore “broyé”
Une fois dans la chambre, Bill coucha Alex dans son lit et lui donna un verre d’eau qu’elle but d’une traite sans même penser a ce qu’il aurait pu mettre dedans.
L’androgyne s’assit près d’elle :
-Ecoutes tu va t’endormir dans pas longtemps, alors je vais te laisser, je reviendrais te lever demain, profites bien de cette nuit parce que demain tu ne dormira pas si facilement si tu voit ce que je veux dire.......
Alex ne put rien répondre, sa langue était pâteuse, et ses yeux se fermait seul, tout vacilla brusquement dans la pièce et la jeune fille sombra dans le sommeil sous le regard triomphant de l’androgyne.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.formspring.me/follow/stream
Océane70
Willkommen im ATH


Féminin Inscription : 08/04/2009
Messages : 3

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Ven 8 Mai - 11:13

suite!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
~ Em ::
Willkommen im ATH
~ Em ::

Féminin Age : 26
Localisation : Derrière mon ordi =P
Inscription : 08/04/2009
Messages : 46

[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1Ven 8 Mai - 12:30

J'aime toujours ^^
Suite
Revenir en haut Aller en bas
http://poudlard-revolution.forum-actif.net/
Contenu sponsorisé




[E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Empty
MessageSujet: Re: [E.C] Broken (Bill est un peu sadique)   [E.C] Broken (Bill est un peu sadique) Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
[E.C] Broken (Bill est un peu sadique)
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenue Tokio Hotel :: » AVENUE DU RÊVE. :: Fanfictions En Cours. :: Fan Fictions Traditionnelles.-
Sauter vers: