Avenue Tokio Hotel


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Voir le deal
44.99 €

Partagez
 

 [ E.C ] That day.

Aller en bas 
AuteurMessage
Schwindel
Devilish
Schwindel

Féminin Age : 28
Localisation : Ile de la Reunion.
Inscription : 08/04/2009
Messages : 112

[ E.C ] That day. Empty
MessageSujet: [ E.C ] That day.   [ E.C ] That day. Icon_minitime1Mer 28 Avr - 16:42

Il y a longtemps que je n'ai pas poster, ni écrit. Pardonnez moi pour ce début si fragile.

That day.


Lola, dis moi ou es - tu maintenant ? Que fais - tu ? Penses - tu à moi parfois ? J'ai tellement de questions à te poser que je ne saurais pas par ou commencer. Il y a des jours comme ca, enfin des heures, des minutes, des secondes ou je pense à toi. Quoi je fasse, je pense à toi et j'ai beau me battre, pleurer, crier, saigner mais je continue à périr dans le noir de ma chambre. Tu es partie comme ca, laissant un baiser chaud qui continue de bruler mes lévres et puis ton ombre a disparu à travers la fenetre ou la lune éclairait tes cheveux d'un rouge feu. Ton odeur a finit par disparaitre de mon oreiller, de mes draps, de mes doigts et de mon coeur. Plus le temps passe, plus tu commences à disparaitre de ma vie.


Il s'arrete là. Le regard perdu entre le bic qui lui coupe les phalanges et cette feuille tachée de larmes. L . O . L . A . Ce nom résonne encore dans les tréfonds de son ame et vibre encore dans son ventre. Tellement de temps ont passé mais pourtant, il peut encore dessiné avec ses doigts les traits de son visage, les courbures de ses lévres et mélanger dans son cerveau la couleur exacte de ses iris. Il s'arrete parce qu'à quoi bon écrire un tissu de mensonge ? Lola, n'a jamais quitté ses songes, son sang, sa peau et ses yeux. Son odeur n'a jamais disparu ancré à jamais dans chacun de ses pores. Il s'arrete là parce que Lola n'aura jamais cette lettre, alors il sortit sa pochette ou pourissent 483 autres lettres et dépose une fois de plus un peu de sang mélangé avec le sel de ses larmes. Puis il se laisse bercé par le bruit des réacteurs qui s'abaissent paisiblement sur Tokyo, ou les lumiéres éblouissent avec violence ses larmes .
Revenir en haut Aller en bas
 
[ E.C ] That day.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenue Tokio Hotel :: » AVENUE DU RÊVE. :: Fanfictions En Cours. :: Fan Fictions Traditionnelles.-
Sauter vers: