Avenue Tokio Hotel


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Voir le deal
39.99 €

Partagez
 

 [Scans/Mexique/Février 2010] 15/20 #246

Aller en bas 
AuteurMessage
Hollywood.
Traductrice

Hollywood.

Féminin Age : 26
Localisation : New York, NY
Inscription : 08/04/2009
Messages : 5922
Humeur : i n v a d e d

[Scans/Mexique/Février 2010] 15/20 #246 Empty
MessageSujet: [Scans/Mexique/Février 2010] 15/20 #246   [Scans/Mexique/Février 2010] 15/20 #246 Icon_minitime1Dim 7 Fév - 17:32

[Scans/Mexique/Février 2010] 15/20 #246 5ey6oj.th [Scans/Mexique/Février 2010] 15/20 #246 Vhz69l.th [Scans/Mexique/Février 2010] 15/20 #246 25qdwr6.th

[Scans/Mexique/Février 2010] 15/20 #246 Fm2etz.th [Scans/Mexique/Février 2010] 15/20 #246 T9gqbs.th [Scans/Mexique/Février 2010] 15/20 #246 2rxjq1i.th [Scans/Mexique/Février 2010] 15/20 #246 35kpzk0.th


TOKIO HOTEL ; JUSTE POUR TOI !

Nous savons que tu les adores, tu les demandes depuis des mois et des mois, et ainsi, profitant de leur dernière visite au Mexique, nous avons pu leur parler en tête à tête, en exclusivité pour 15 a 20 !


C’est un mardi matin, à Mexico. Beaucoup d’entre vous sont à l’école pendant que nous, chanceux, nous nous dirigeons vers l’hôtel luxueux où nous rencontrerons Bill et Tom Kaulitz, Georg Listing et Gustav Schäfer, les quatre garçons allemands les plus demandés par les filles du monde entier. Nerveux ? Pas du tout ! Au contraire, nous sommes curieux et impatients.

Nous les avons déjà rencontrés en personne, mais c’est ici la première fois que nous les avons juste pour nous. Nous y étions, nous avons attendu, on nous demande de nous asseoir, et quelques minutes après, wow, les garçons entrent, un par un.

Gustav est le premier à nous saluer avec un « Hola » parfaitement prononcé et un grand sourire ; ce garçon n’est pas aussi impoli qu’il en a l’air, ensuite Bill, le rêve de millions de filles, nous impressionne avec sa crête qui l’agrandit et l’amincit en même temps, il est très cool… Nous ne pouvons pas nous arrêter de nous dire qu’il est vraiment magnifique, alors que nous nous rendons compte que Georg nous tend sa main, Georg qui est plus beau en réalité. Enfin, Tom vient, très détendu. Alors que nous nous asseyons, nous essayons de reprendre notre respiration et commencer la discussion.

Vous faites du bon boulot avec votre album « Humanoid », comment vous vous sentez ?
Bill s’empresse de répondre : « Nous sommes très contents, parce que nous nous sommes enfermés pendant une année, nous ne sommes pas sortis, et nous n’étions pas avec nos fans, tout ça pour écrire des chansons. Nous avons passés trop de temps dessus, et nous sommes très heureux que tout se sois si bien passé. Dans cet album, nous ne voulions pas faire la même chose ou aller dans un terrain connu et sans danger ; mais plutôt essayer de nouvelles choses, donc c’est cool que ça marche ainsi. » Pendant qu’il parle, nous ne pouvons pas nous empêcher de l’analyser, de haut en bas : une tenue noire, une peau très pâle, de l’eyeliner et de l’ombre à paupières noirs (bien qu’il porte moins de maquillage que d’habitude).

Vous avez déjà pensé au deuxième single ?
« World Behind My Wall, il nous reste le clip à faire », dit Tom, qui aujourd’hui porte un bandana violet sur la tête.

Leurs fans connaissent déjà la chanson Automatic par cœur, mais cela parle d’une fille avec une personnalité froide qui leur a brisé le cœur ?
« En fait, ce n’est pas une autobiographie, parce que durant les cinq dernières années, je n’ai pas eu de relation amoureuse, » avoue Bill alors qu’il regarde tout autour de lui. « Cela parle du sentiment qu’on éprouve quand on vit ainsi, automatiquement, dans l’industrie musicale par exemple, où l’on vit trop rapidement et où tout est superficiel. »

Un autre de vos nouvelles chansons est Pain Of Love, avez-vous autant souffert en amour, surtout toi, Tom ? Nous savons que tu es celui qui flirte le plus.
Aussitôt dit, le jumeau ne peut pas s’empêcher de rire pendant qu’il pense à la réponse : « Euh, oui, j’ai souffert jusqu’à un certain point. Je ne suis pas un expert en amour. » Il n’a même pas fini que les trois autres le regardent et rient, oui, même Gustav qui a l’air si sérieux… Personne n’y croit ! Ensuite, Bill dit : « La vérité, c’est que l’amour est le thème central de la vie, c’est ce qui nous lève le matin, et ce qui nous fait aller au lit heureux le soir. Pain Of Love parle de tout, de la joie, de la haine, de la douleur, d’être heureux… Tout le monde tourne autour de ça ! A côté, il y a ces sentiments qui sont si proches, l’amour et la douleur. » A ce moment, nous avons envie de le serrer dans nos bras, parce qu’il dit tout ça avec une tristesse si profonde, désolée les filles, nous l’avons aussi si proche de nous, si proche… D’autres conseils pour arrêter cette douleur que l’amour peut causer ?

Dans Human Connect to Human, ils chantent « Un garçon rencontre une fille, sait quoi faire », vous faites quoi vous quand vous rencontrez une fille ? Comment vous rapprochez vous d’elle ?
Tom rit (en réalité, il est très joyeux !), et dit sans hésitation : « Je l’invite à l’hôtel ! »

Ok, répondons-nous, mais tu ne lui demandes pas son âge d’abord ?
« Non, » dit-il, comme si c’était la chose la plus normale au monde. Quel Tom scandaleux ! Sa sincérité et la manière dont il le dit, toujours aussi dragueur, nous fait tous exploser de rire alors qu’il sourit et continue : « Ca n’a pas d’importance, parce qu’on peut le voir, non ? La plupart du temps, on devine. »

Ton frère est un démon, disons-nous à Bill après avoir essayé de contenir nos éclats de rire. « Oui, totalement ! », répond-il.

Nous savons qu’ils n’aiment pas qu’on leur demande de donner des conseils, mais nous leur avons tout de même demandés des conseils à ce sujet, personne ne nous regarde bizarrement. Tom rigole et tout le monde se tourne vers Bill quand il dit : « Tout le monde a connu ça dans sa vie, tout le monde a souffert par amour, tout le monde, sauf Tom. Donc c’est quelque chose dont on ne peut pas être préservés, il n’y a pas de recette, pas d’astuce, il faut laisser les choses se faire. »

Et pour toi, Georg ?
Le bassiste devient très sérieux, et sans hésitation, il répond : « J’ai une copine, donc je ne vais voir nulle part ailleurs. » Comme c’est mignon ! En plus d’être superbe, il est très fidèle. Personne ne rigole et tout le monde le regarde avec respect, parce qu’ils savent qu’il est très amoureux ; ils l’ont entendu parler au téléphone ou sur Skype avec la fille chanceuse.

Et toi, Gustav ?
Il réfléchit, nous remarquons qu’il réfléchit à ce qu’il pourrait nous répondre, et finalement, il dit avec résignation : « Tout le monde veut aller voir Tom, du coup, il n’y pas de filles pour moi. » Pendant qu’il répond, Tom et Georg disent « Awww » en même temps, et nous lui répondons que ça ne peut pas être possible, pas même une fille ? « Oui, » répond-il en regardant par terre. Nous recommençons à rire. C’est génial, nous nous amusons tellement avec ces garçons ! Malgré la journée très chargée, ils sont très détendus et à l’aise durant cette conversation qui se fait en trios langues : anglais, espagnol, et allemand.

Mais voyons ça, Tom, c’est vrai que tu sais quoi faire quand tu es devant une fille ? Ou alors tu as des histoires très embarrassantes où des filles te rejettent, même en sachant qui tu es ?
« Ce sera très gênant si cela m’arrivait, » assure-t-i. « Mais, ce n’est pas quelque chose qui m’est arrivé, aucune histoire comme ça ne m’est encore arrivé, désolé. » Vous voyez comment les magnifiques garçons s’assoient dans les films ? Avec un bras plié, leurs mains sous le menton, et regardant fixement ? Eh bien, c’est ainsi que l’adorable jumeau Kaulitz est assis alors que son frère, qui est droit sur son siège, dit : « Pour les situations embarrassantes et les rejets, on devrait demander à Georg. » Mais Georg ne nous dira rien ! Il dit juste : « Tom me rejette souvent… Ce serait très dur d’expliquer ça. » Quelle belle manière de détourner la conversation et ainsi ne rien révéler !

Et qu’as-tu fais quand tu as aperçu la fille qui est maintenant ta copine ?, lui demandons-nous, curieux de savoir…
Tout le monde éclate de rire alors que Georg répond, avec un petit sourire : « Nous nous sommes rencontrés en boîte, nous nous sommes regardés deux ou trois fois, et c’est comme ça qu’est née la relation. »

Pourriez-vous dire que faire partie de Tokio Hotel vous a rendu la tâche plus difficile ou plus facile en ce qui concerne les relations avec les filles ? Bien sûr, cette question n’est pas pour toi, Tom.
Il sourit, flirtant, et il approuve pendant Bill répond : « Eh bien, la gloire est quelque chose de super, mais aussi quelque chose de déstabilisant en même temps, parce que j’ai du choix en ce qui concerne les filles, mais trouver le vrai amour est difficile, presque impossible. Un miracle devrait se produire pour que je sois avec mon âme sœur, l’amour de ma vie. Vous pouvez rencontrer des filles tous les jours, il y a des situations qui peuvent arranger ça, mais le grand amour… c’est compliqué ! » Et pendant qu’il répond, nous ne pouvons pas nous empêcher de remarquer qu’il regarde le sol, ses mains, ses genoux, et respire profondément.

Bill, es-tu déjà sorti avec une fille qui a essayé de porter ton maquillage ou tes vêtements… ou alors tu ne te maquilles pas quand tu sors avec quelqu’un, ou alors tu lui dis : « C’est mon eyeliner, n’y touche pas ! » ?
Il rigole quand il se rend compte que nous ne parlons que de filles, mais il ne nous interrompt pas et ensuite, il répond très calmement : « Je ne suis sorti avec personne ces dernières année, et avant ça, jamais je ne me suis disputé avec une fille au sujet de maquillage. »

Quand reviendrez-vous au Mexique ?
« Début 2010, nous commencerons notre tournée européenne avec 32 dates, et ensuite nous pourrions revenir ici. Rien est encore programmé, mais nous espérons que ça se fera, » dit Bill. […Je ne peux pas lire le reste, à cause du copyright.]


L’ALLEMAND SANS BARRIERES.

Si vous avez la chance de vous retrouvez face à face avec Bill, ou alors avec tous les garçons de Tokio Hotel, nous vous assurons que vous attirerez leur attention en étant la seule à parler allemand, donc retenez ces phrases et apprenez la prononciation correcte pour ne pas être gêné.


Bill, je t’aime ! : Bill, Ich liebe dich.
Prononciation : Bill ij libe dij.

Tes yeux me fascinent ! : Deine Augen manchen mich wild.
Prononciation : Dáine augen majen mij bildt.

Est-ce que je peux prendre une photo avec toi ? : Kann ich micht mit dir fotografieren ?
Prononciation : Can ij mij mit dia fotografiren ?

Est-ce que je peux avoir un autographe ? : Gibst du mir dein Autogramm ?
Prononciation : Gibst du mia dain autogram ?

Puis-je t’embrasser ? : Darf Ich dir ein Kuss geben ?
Prononciation : Darf ij dia ain kus geben ?

Je suis ta fan numéro 1. : Ich bin dein fan Nr. 1.
Prononciation : Ij bin dain fan numer ains.

Et si tu es courageux, alors crie…

Bill, je veux t’épouser ! : Bill, Ich möchte dich heiraten !
Prononciation : Bill ij moejte dij jairaten.


Traduction de Hollywood. pour A-TH.

_________________
[Scans/Mexique/Février 2010] 15/20 #246 5v6p8n
I'MAFLIRT
Revenir en haut Aller en bas
http://theboynextdoor.over-blog.com/
Ich liebe euch TH
Team Tom


Féminin Age : 26
Inscription : 10/05/2009
Messages : 5951

[Scans/Mexique/Février 2010] 15/20 #246 Empty
MessageSujet: Re: [Scans/Mexique/Février 2010] 15/20 #246   [Scans/Mexique/Février 2010] 15/20 #246 Icon_minitime1Ven 12 Fév - 16:12

Merci

Mdrrr les phrase traduite xD
La seul qui me sera utile c'est celle la : Gibst du mir dein Autogramm ? x)
Revenir en haut Aller en bas
 
[Scans/Mexique/Février 2010] 15/20 #246
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenue Tokio Hotel :: » AVENUE DU GROUPE. :: Médias. :: Archives. :: Presse :: 2010 :: Fév 10-
Sauter vers: