Avenue Tokio Hotel


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Nike FR : 25 % sur tous les articles
Voir le deal
Le Deal du moment : -28%
HUAWEI MateBook – PC Portable 13″
Voir le deal
720 €

 

 The Kooks

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Veridis Quo
Team Tom
Veridis Quo

Féminin Age : 30
Localisation : Nowhere.
Inscription : 10/04/2009
Messages : 798

The Kooks Empty
MessageSujet: The Kooks   The Kooks Icon_minitime1Jeu 16 Avr - 22:07

The Kooks

The Kooks Noir__10


The Kooks est un quartet anglais formé à Brighton, Royaume-Uni, en 2004. Leur premier album s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires au Royaume-Uni.
Le groupe se forme au Brighton Institute of Modern Music, où les quatre jeunes étudient. Le chanteur et guitariste Luke Pritchard réussit à impliquer le bassiste Max Rafferty dans un projet de collège, ce qui forme la base du groupe. Après que se joignent à eux le guitariste Hugh Harris et le drummer Paul Garred, le groupe prend le nom The Kooks (signifiant « dingue », « loufoque »), d’après une chanson de l’album Hunky Dory de David Bowie.
Ils sont rapidement signés par Virgin Records. Pritchard a apparemment écrit le hit du groupe Naïve alors qu’il n’avait que 16 ans ; c’est cette chanson qui a propulsé le premier album des Kooks, Inside In / Inside Out, dans le Top 20 des palmarès britanniques durant plus de la moitié de 2006.
Le second album studio, Konk, sort le 14 avril 2008. Faisant la couverture de la publication estivale du magazine Beyond Race, il est instantanément propulsé au numéro 1 des palmarès des ventes d’albums britanniques et au numéro 2 des palmarès irlandais. Une édition limitée offre un second disque, nommé RAK, proposant neuf titres supplémentaires, dont une version alternative de See the Sun et une démo intitulée Brooklyn.
Max Rafferty quitte officiellement le groupe le 31 janvier 2008, à cause de problèmes de drogues ainsi que de stress. Il est remplacé temporairement par le bassiste Dan Logan de Cat The Dog, puis actuellment par Peter Denton.



Ooh La :