Avenue Tokio Hotel


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Libertines

Aller en bas 
AuteurMessage
Undomiel
Durch Den Monsun
avatar

Féminin Age : 27
Inscription : 08/04/2009
Messages : 492

MessageSujet: The Libertines   Sam 1 Aoû - 21:17

The Libertines



Groupe génial des années 2000, les Libertines ont connu les sommets de la gloire et une reconnaissance unanime de la critique rock avant de sombrer dans des histoires de défonce et de déprave qui ont signé leur arrêt de mort. Les Libertines doivent leur succès comme leur déclin à un seul homme, l’ange maudit Pete Doherty qui a donné le jour à de sacrés bonnes petites chansons punk et crades, fruits vicieux et pourris jusqu’à l’os de son esprit malade et sous influences.

Tout commence à Londres à la fin des années 1990, quand Pete Doherty fait la connaissance de Carl Barât. Les deux acolytes décident très rapidement de monter une groupe de punk rock qu’ils appellent The Libertines, une allusion au libertinage, symbole de la débauche, de l’insoumission aux morales contraignantes ayant cours dans la société occidentale. Pete et Carl choisissent finalement le batteur Garry Powell, puis quelques temps plus tard le bassiste John Hassall.

Après des premiers pas fructueux dans l’univers du rock’n’roll, comme faire la première partie des Strokes, les Libertines se retrouvent en studio avec Mick Jones (ancien des Clash) aux commandes pour l’enregistrement d’une première galette. Mais les ennuis commencent lors de la mise en boîte de « Up The Bracket » avec des disputes incessantes entre Pete et Carl. Mais pour finir, le disque paraît dans les bacs fin 2002 et fait un carton auprès du public mais aussi de la presse spécialisée britannique.

Mais dès 2003, les Libertines sont déjà sur une très mauvaise pente : après les disputes en studio, ce sont les problèmes de drogues de Pete, complètement accro (au crack notamment), qui provoquent des dissensions énormes au sein du groupe. Les Libertines partent alors en tournée dans toute la Grande Bretagne sans Doherty qui vit très mal cette exclusion et fonde à ce moment là un nouveau groupe, Babyshambles.

Pete essaye de se désintoxiquer en vain et finit par complètement péter les plombs lorsqu’il met à sac la chambre de Carl Barât. Malgré les nombreuses frasques de leur leader, les Libertines se reforment et sortent un ultime album éponyme en 2004 (toujours produit par Mick Jones) avant de disparaître définitivement à la fin de l’année.